AccueilÉDITO

Une exposition géante dédiée au studio Ghibli s'ouvre à Tokyo

Publié le

par Naomi Clément

© Ghibli

Cet été, l'observatoire du Tokyo City View célèbre le studio Ghibli avec une rétrospective spectaculaire, qui rend notamment hommage aux plus grandes œuvres de Hayao Miyazaki.

Le 15 juin dernier, le studio Ghibli soufflait ses 31 bougies. Fondé en 1985 par Hayao Miyazaki et Isao Takahata, ce studio est aujourd'hui considéré comme le fer de lance de l'animation japonaise, grâce à la création de personnages et de mondes fantastiques passionnants, en filigrane desquels sont toujours abordés des enjeux politiques et sociaux tels que l'écologie ou le féminisme.

Pour célébrer ces trois décennies de réflexion et d'enchantement, et pendant la fermeture partielle du musée Ghibli de Tokyo, le Tokyo City View (un observatoire situé à 250 mètres au-dessus du sol tokyoïte) accueille tout l'été "Ghibli Expo: de Nausicaä de la vallée du vent à son dernier film, La Tortue rouge", une immense rétrospective qui rend hommage aux plus grands films du studio. Du 7 juillet au 11 septembre, le Tokyo City Hill se transforme ainsi en un lieu féérique, peuplé par les héros et les univers notamment nés de l'imagination débordante de Hayao Miyazaki, le réalisateur phare du studio.

Derrière un comptoir, on découvre un Totoro grandeur nature qui se réinvente barman ; plus loin, les visiteurs sont conviés à prendre place à bord d'un chat-bus gigantesque au sourire malicieux (une autre référence à Mon voisin Totoro) ; sans oublier cette imposante réplique animée du dirigeable que l'on peut voir flotter dans Le Château dans le ciel (1986). Une rétrospective mémorable qui rassemble le passé, le présent et le futur de Ghibli, et qui permet de célébrer la mémoire de l'une de ses animatrices clé, Makiko Futaki, décédée le 13 mai dernier.




Une photo publiée par shaki (@parkjohui6002) le


Une photo publiée par @madaotsu le



Une photo publiée par MsZ (@msllca) le

À lire -> Les cinq films les plus mémorables du studio Ghibli

À voir aussi sur konbini :