AccueilÉDITO

Un jeu vidéo recrée le naufrage du Titanic en temps réel

Publié le

par Thibault Prévost

Pour la sortie du jeu indé Titanic : Honor and Glory, une vidéo d'animation recrée le naufrage du Titanic en intégralité et en temps réel. Glaçant.

Dans l'océan infini, personne ne les a entendu crier. Le 14 avril 1912, le RMS Titanic, fleuron de la White Star Line réputé insubmersible, profite de son voyage inaugural pour disparaître dans les eaux glaciales de l'Atlantique nord. Sur les 2 471 passagers et membres d'équipage présents dans ses cabines, 1 500 ne reverront jamais la terre ferme.

Si tout le monde a encore en tête les séquences catastrophiques du Titanic de James Cameron, sorti en 1997, qui se permettait la liberté d'envoyer les 269 mètres du titan d'acier par le fond en le faisant basculer à la verticale pendant que les passagers réfugiés sur le pont supérieur s'offraient une séance de base jump entre les cheminées, la réalité du naufrage fut bien plus anxiogène – et beaucoup moins cinématographique.

La lenteur et le silence

Avant la sortie de son jeu Titanic: Honor and Glory, l'éditeur indépendant Vintage Digital Revival a publié une vidéo qui propose de revivre, en animation, le lent naufrage du majestueux bâtiment, tel qu'il a réellement eu lieu, le tout en deux heures trente. Durant les 45 premières minutes, absolument rien ne se passe. On est tenté, alors, de téléporter le curseur vidéo à la fin de la séquence. Erreur.

L'inouï réside ici dans la lenteur et le silence, dans les craquements presque imperceptibles d'une coque lentement infectée par la mort liquide. Pas un bruissement, pas un cri, pas de DiCaprio, pas de Céline ; l'omniprésence de l'inéluctable, le long des dorures et des tapisseries, tandis que 52 000 tonnes d'acier s'enfoncent paresseusement dans un suaire de glace.

À voir aussi sur konbini :