The Roots s'affiche sur les murs de Philadelphie

The Roots sont aussi irrémédiablement attachés à Philadelphie qu'une moule à son rocher. Et la ville leur rend bien avec une fresque à leur effigie inaugurée la semaine prochaine pour un hommage poignant. 

The Roots

Il est assez rare qu'un groupe ait tant marqué l'histoire musicale d'un genre et d'une ville que The Roots à Philadelphie. Alors oui, la capitale de Pennsylvanie n'est pas des plus connus pour sa production hip-hop. Oui encore, le noyau dur de The Roots s'est peu à peu déplacé vers New York en raison des affinités de certains de leurs membres avec la scène new-yorkaise "indé" (Mos Def, Talib Kweli), ainsi que pour raison professionnelle (leur apparition quotidienne dans le show de Jimmy Fallon). Mais tout de même.

Publicité

The Roots jusque sur les murs

Publicité

Imaginez un peu une fresque de Joey Starr à Saint-Denis, de Koma à Paris ou de Akhenaton à Marseille. L'ampleur de la symbolique est à la hauteur de l'importance des membres du big band soul-jazz-hip-hop pour la musique à Philadelphie, mais aussi de l'intégration du genre dans le paysage musical américain. Ce sont les deux raisons pour lesquelles la municipalité de Philly a eu l'idée de cette fresque commémorative qui devrait être inaugurée aujourd'hui selon le site d'information Okay Player

Détail de la fresque The Roots à Philadelphie - image via okayplayer

Pour la petite histoire, la fresque est réalisée dans le cadre d'un programme d'embellissement de la ville "Mural Arts" et coïncide avec la fin d'un cycle de conférence de deux ans donné par les membres du groupe "Roots 101". Réalisé par Tatyana Fazlalizadeh et Amber Art & Design, la fresque devrait ressembler au visuel ci-dessus et sera l'occasion d'une cérémonie où les membres du groupe seront présents.

Publicité

Fresque dédiée à Kurt Ville, à Philadelphie

Une année faste pour la ville d'un million et demi d'habitants en ce qui concerne les peintures murales, un autre dédié à l'artiste Folk Kurt Vile ayant été réalisé en cours d'année pour illustrer son cinquième album.

On vous conseille également : 

Publicité

Par Tomas Statius, publié le 31/05/2013

Copié

Pour vous :