Pete Doherty (en polo Tacchini) et Carl Barât au Filthy MacNasties (Décembre 2003

The Libertines perdent leur QG

Très souvent dans l'Histoire du rock, les groupes se réfèrent à un bar, un club, un tripot où ils trainaient avant la gloire. Tristement, celui de The Libertines ferme ses portes.

The Libertines

Pete Doherty (en polo Tacchini) et Carl Barât au Filthy MacNasty's (Décembre 2003)

Petite amertume dans le monde du garage punk britannique. Le Filthy Macnasty's - quel nom - vient de fermer. Soit une bonne partie de l'âme des Libertines. Un pub où Carl, Pete, et John Hassal trainaient souvent, jouaient parfois, entourés de poètes, écrivains, artistes en tous genre, et bon nombre de clients très imbibés. Véritable carburant pour la musique des Libertines, qui y rencontrèrent leur batteur, Gary Powell, vêtu d'un manteau de fourrure en plein été...

Publicité

Les Libertines & co. au Filthy Macnasties en 2002

Publicité

Plus que le quartier général du gang de Doherty, le Filthy réunissait au début des années 1990 bon nombre d'artistes britanniques. On pouvait ainsi y croiser Will Self, ex-journaliste à The Observer renvoyé pour avoir pris de l'héroïne dans l'avion de campagne du candidat travailliste John Major; l'écrivain américano-irlandais Frank McCourt; Shane MacGowan des Pogues; l'auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou Ken Kessey; celui de Trainspotting, Irvine Welsh et même Johnny Depp. Tous assis là, l'air de ne pas y toucher devant une grosse pinte de bière.

Le mot d'adieu du Macnasty's.

Publicité

Fort heureusement, le Filthy's ne deviendra pas non plus une crêperie, une station service ou un magasin crock's. Le lieu est repris par Handmade Pubs Ltd., une compagnie à taille humaine propriétaires du plusieurs pubs de Camden ou Shoreditch. Mais avec le Filthy's, c'est une certaine idée de Londres qui disparait, quelque part analogue au Saint Germain des années 60. Un lieu où l'on pouvait créer, où l'on aimait créer. On l'on pouvait rêver.

The Libertines - Live @ Filthy Macnasty's

On vous conseille également :

Publicité

Par Thomas Andrei, publié le 05/06/2013

Copié

Pour vous :