featuredImage

The Good, the Bad and the Queen prépare un nouvel album

Damon Albarn, chanteur (entre autres) du supergroupe The Good, the Bad and the Queen éponyme du disque sorti en 2007, a annoncé la sortie d'un second album.

The Good, the Bad and the Queen aura finalement un successeur, neuf ans après sa sortie : dans une interview donnée au Sun (comme quoi...) et rapportée par Consequence of Sound, Damon Albarn, frontman de ce supergroupe éphémère formé avec l'ancien Clash Paul Simonon, le batteur afrobeat Tony Allen et le chanteur de The Verve Simon Tong, a annoncé la reprise de son escapade musicale en même temps que l'enregistrement du futur album de Gorillaz.

The Good, the Bad and the Queen s'est dissous en 2011, quatre ans après la sortie de son disque. Pas de date de sortie pour le moment, l'emploi du temps du musicien étant suffisamment chargé.

Stakhanoviste de la production musicale contemporaine, légende du rock alternatif avec Blur, saint patron de la scène musicale millénaire au gouvernail de Gorillaz, compositeur d'opéra à ses heures perdues et donc leader d'un supergroupe éphémère, Damon Albarn continue de satisfaire son insatiable appétit de production. Difficile de s'en plaindre.

Par Thibault Prévost, publié le 21/12/2015