The Bug

The Bug envoie du bois avec Danny Brown

Le producteur anglais Kevin Martin aka. The Bug s'apprête à sortir un nouvel EP. Et dessus on retrouve le trublion méché du rap Danny Brown pour un featuring chargé en basses et en cris stridents. 

The Bug

The Bug

Volant depuis 1997, The Bug a eu plusieurs vies. Celle d'un journaliste musical d'abord, officiant pour les magazines Muzik et Jockey Slut. Mais pas que.

Publicité

C'est ensuite à la production qu'il s'est dévoué. Et là encore, les lignes sur son CV sont impressionnantes, lui qui a multiplié les avatars et les pseudonymes au fil de son inspiration dévorante. De la techno à l'ambient en passant par le hip-hop et plus récemment le dancehall. De GOD, son premier collectif, à Techno Animal jusqu'à The Bug, dernier "masque" pour lequel il a rencontré un succès plus "massif".

Car si Mr. Martin n'est pas l'homme d'une seule chanson (loin s'en faut), sa notoriété grandissante il la doit en partie à une track, un feat. Sorti en 2007, extrait de l'album London Zoo, le titre "Poison Dart" avec la chanteuse jamaïcaine Warrior Queen, a fait un petit bout de chemin sur les ondes et sur la toile, à tel point que l'intéressé s'est vu propulser héraut du renouveau Dancehall.

Publicité

Et The Bug est de retour avec l'EP Filthy dont le présent titre est extrait. La sortie de l'opus est prévue pour le 6 août prochain. Kevin ne s'arrête en si bon chemin puisqu'il annonce travailler sur son quatrième album, Angels & Devils, dont la parution devrait intervenir plus tard dans l'année.

Et sa dernière chanson en date donne envie d'en écouter plus. Un Danny Brown retrouvé, particulièrement à l'aise sur les lourdes basses que le britannique fait tomber dans notre conduit auditif. Une production sombre et dynamique, savant mélange entre la chaleur du dancehall et l'ambiance inquiétante d'une centrale nucléaire.

Publicité

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 26/06/2013

Copié

Pour vous :