© Indian Paintbrush

Un teaser dévoile les premiers objets choisis par Wes Anderson pour son exposition

Avec sa compagne, Juman Malouf, il présentera cette automne une exposition au Musée de l'Histoire de l'art de Vienne.

© Indian Paintbrush

Véritable signature visuelle, l'esthétique colorée et kitsch de Wes Anderson n'en finit plus d'inspirer les fans et comptes Instagram, et séduit jusqu'aux institutions culturelles. En mars dernier, une galerie à Londres rendait hommage à son dernier film, L'île aux chiens, quand deux ans auparavant, un groupe d'artistes organisait une expo en son honneur à San Francisco, transformant ensuite l'évènement en rendez-vous annuel. Autant de preuves, s'il en fallait, que le cinéaste texan n'est pas tout à fait étranger au monde de l'art. 

Publicité

Anderson va d'ailleurs troquer prochainement sa casquette de réalisateur contre celle de commissaire d'exposition pour le Musée de l'Histoire de l'Art (Kunsthistorisches Museum) de Vienne. L'institution a annoncé que le cinéaste et sa compagne, l'illustratrice Juman Malouf, allaient présenter une exposition regroupant leurs objets préférés parmi les 4 millions de pièces de la collection permanente du musée.

L'exposition, intitulée "Wes Anderson and Juman Malouf: The Spitzmaus Mummy in a Coffin and Other Treasures", se déroulera du 6 novembre 2018 au 28 avril 2019 à Vienne, avant d'être présentée à la Fondation Prada, à Milan. Pour se mettre en bouche, l'office de tourisme de Vienne a donné un avant-goût en dévoilant quelques objets choisis par le couple, lors du festival Art Basel, qui s'est tenu le mois dernier.

Publicité

À quelques mois de l'ouverture de l'expo, le conservateur Jasper Sharp a diffusé un teaser où il déclare : "Ce que [Anderson et Malouf] vont faire, nous ne vous le dirons pas encore, mais vous pouvez venir au musée Kunsthistoriches pour le découvrir." Il ajoute cependant que les amateurs d'art auront "l'embarras du choix" parmi l'ensemble des peintures classiques, les momies égyptiennes, les statues grecques et romaines, ainsi que les joyaux de la couronne.

 

Par clara hernanz, publié le 17/07/2018

Copié

Pour vous :