AccueilÉDITO

Ce week-end à Londres, entre VR et projections 3D, redécouvrez le monde du tatouage

Publié le

par Matthew Kirby

Le NR Project vous propose de découvrir le tatouage comme vous ne l’avez jamais vu…

À première vue, un salon du tatouage s’adresse plus aux aficionados qu’aux néophytes… Mais même si vous êtes de ceux qui n’ont jamais osé pénétrer dans l’antre d’un tatoueur, les animations conçues par Inês Valle dans le cadre de la 13e Convention du tatouage de Londres, qui se tient ce week-end à l’espace d’expositions de Tobacco Dock, vont sans doute vous intéresser.

Organisée par le NR Project, le premier espace entièrement dédié aux arts du tatouage à Londres, cette mini exposition invite en effet le public à découvrir l’univers des tatouages autrement, par le biais d’expériences digitales. Les tatoueurs Hanumantra et Paul Goodwin présenteront une performance baptisée "There Is No Present Like Time", entre réalité et imaginaire. Pour cette œuvre définie comme une "expérience d’immersion visuelle", ils ont créé des parures corporelles intégrales, qui sont animées en 3D et projetées sur les corps de danseurs contemporains.

Une visite virtuelle de l’exposition "Humans", de l’artiste Haris Nukem sera aussi proposée. L’artiste y dévoile ses rencontres avec des "jeunes membres impulsifs de tribus puissantes", qui "font écho à l’être primitif qui sommeille en chacun de nous".

Un court-métrage en 3D du tatoueur DotsToLines, Individualized, sera par ailleurs proposé, en plus de la vidéo I went to seek the path of my body d’Inês Valle, qui montre comment les tatouages peuvent changer la vie des gens. Enfin, des archives du projet Survivor’s Ink – qui aide des victimes du trafic d’êtres humains, en leur proposant de recouvrir les cicatrices et autres marques que leur a laissées l’expérience traumatisante de l’esclavage – seront également visibles.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :