<<attends the 2010 World Science Festival Opening Night Gala at Alice Tully Hall, Lincoln Center on June 2, 2010 in New York City.

Stephen Hawking a rejoint les étoiles

Le célèbre astrophysicien britannique est décédé ce mercredi 14 mars. Il avait 76 ans.

(© Getty)

Ce matin, le monde se réveille endeuillé alors que le Panthéon scientifique accueille un nouveau pilier : Stephen Hawking, physicien théoricien et cosmologiste britannique de renom, disparaît à l’âge de 76 ans. C’est à travers un communiqué publié aujourd’hui – mercredi 14 mars – par l’agence de presse britannique Press Association, que ses trois enfants ont annoncé la triste nouvelle :

Publicité

"Nous sommes profondément attristés par la mort de notre père aujourd’hui. C’était un grand scientifique et un homme extraordinaire dont l’œuvre et l’héritage vivront de nombreuses années. Il avait déclaré un jour : 'Cet Univers ne serait pas grand-chose s’il n’abritait pas les gens qu’on aime'. Il nous manquera toujours."

Un scientifique de renommée mondiale

Fasciné par la complexité de l’Univers, Stephen Hawking a dédié sa vie à essayer de le comprendre et ce, dès ses jeunes années à la prestigieuse université de Cambridge où il fait ses classes en astronomie. Une vie riche de découvertes et d’avancées majeures, tant dans les théories sur la gravitation (l’infiniment grand) que celles de la physique quantique (l’infiniment petit).

Scientifique multirécompensé, il aura marqué de son nom des travaux sur les trous noirs, la cosmologie et la gravité quantique, au terme d’une carrière brillante de plus de quarante ans. Une incommensurable contribution à la recherche scientifique, qu’il prenait soin de vulgariser régulièrement dans des ouvrages afin de les rendre accessibles au plus grand nombre – à l’image du best-seller Une brève histoire du temps (1988).

Publicité

Armé de la noble intention de démocratiser la connaissance, il a grandement contribué à la diffusion nécessaire de la science au sein de la culture populaire. Il a notamment joué son propre rôle dans des séries grand public, comme Star Trek, The Big Bang Theory et The Simpsons. Un film sur sa vie, Une merveilleuse histoire du temps, a valu à l’acteur Eddie Redmayne de décrocher son premier oscar en 2015.

Atteint d’une forme rare de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) depuis ses 21 ans, cette maladie dégénérative avait fini par le laisser presque entièrement paralysé, le rendant dépendant – pour pouvoir s’exprimer – à l’aide précieuse d’un ordinateur. 

Stephen Hawking laisse derrière lui un héritage immense.

Publicité

Par Marie Jaso, publié le 14/03/2018

Pour vous :