AccueilÉDITO

Cette folle théorie va vous donner une tout autre idée de Star Wars

Publié le

par Louis Lepron

Et si Jar Jar Binks n'était pas l'idiot qu'il prétend être ? C'est ce que pense un redditeur à travers une folle théorie qui donne une autre idée de la saga Star Wars. 

Qui dit Star Wars dit univers, fans, exploitation commerciale, Disney depuis 2012 et... une flopée de théories, parfois tirées par les cheveux. Sur Reddit, un certain Lumpawarroo a donné une vision originale d'un personnage considéré comme l'un des plus bêtes de la saga de George Lucas et présenté comme un ressort comique dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, j'ai nommé Jar Jar Binks.

Il explique :

Ici, je vais chercher à établir que Jar Jar Binks est loin d’être l’idiot bavard qu’on veut bien nous faire croire. Il est en réalité un utilisateur de la force très doué en termes de dextérité martiale et de contrôle de la pensée. De plus, j’affirme qu’il n’est pas, comme de nombreuses personnes imaginent, un outil politique idiot manipulé par Palpatine.

Lui et Palpatine collaboraient très probablement ensemble depuis le début et il est même entièrement possible que Palpatine soit un subordonné de Jar Jar Binks dans les deux trilogies. Et enfin, je conclurai avec un argument qui explique pourquoi je pense que c’est non seulement possible, mais plausible, et Jar Jar Binks aura un impact profond dans les prochains films.

Une théorie prise très au sérieux par le magazine Wired. Car quand on dissèque la théorie de l'utilisateur Reddit, voilà les arguments qui viennent prouver que Jar Jar Binks pourrait être, en réalité, un sombre manipulateur donnant l'impression d'être idiot :

  • Jar Jar Binks, quand il le souhaite, peut réaliser des acrobaties aussi complexes que celles des Jedis et des Siths. Mais le fait qu'on le prenne pour un incapable donne une autre image de ses "pouvoirs".

Jar Jar Binks présente la cité Otoh Gunga dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme

  • Jar Jar Binks donne toujours l'impression, sur un champ de bataille, de ne rien comprendre à ce qu'il se passe, d'être toujours à la ramasse. À l'écran, s'il réussit à détruire un tank de Battledroid, c'est forcément par inadvertance. Mais si tout était calculé ? Comme le souligne le redditeur, qui cite Obi-Wan, "la chance n'existe pas". Et l'internaute de voir dans les maladresses du personnage une référence à une technique de kung-fu appelée Zui Quanaka "l'homme ivre". La personne qui l'utilise donne l'impression d'être saoul tout en réalisant des coups efficaces.
  • Comment un tel personnage, considéré comme gauche, a-t-il pu arriver au pouvoir, être promu au Sénat Impérial et convaincre ses représentants de voter les pleins pouvoir à Palpatine dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones ? Devant le Sénat, il expliquait alors : "Il z'est clair que les séparatistes ont conclu pacte avec la Commerce Fédération. Sénateurs, meesa chers collègues, en réponse à ceta menace directe contre la République, meesa propose que le Sénat donne immédiatement pleins pouvoirs d'urgence au Chancelier suprême Palpatine". Ce dernier va déclencher la guerre, la République décidant de créer une armée de clones. Vous avez dit idiot ?

Jar Jar Binks devant le Sénat Impérial dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones © Lucasfim

  • Il est aussi à noter que Jar Jar Binks est de la même planète que Palpatine. Dans l'univers de Star Wars, composé de milliers de planètes, ce n'est pas un détail anodin. Aussi, pourquoi est-il toujours présent au côté de l'empereur, l'un des hommes les plus puissants de la galaxie, s'il est justement idiot ? Pour Lumpawarroo, Jar Jar Binks serait un conspirateur au côté de Palpatine et pourrait même être celui qui tient, dans l'ombre, les commandes.

Changement de plans

Est-ce que la réaction (négative) des fans de Star Wars à l'égard du personnage de Jar Jar Binks a modifié les plans de George Lucas pour les deuxièmes et troisièmes épisodes ? Une hypothèse probable pour le redditeur qui pense qu'Hollywood a eu peur d'en faire le grand méchant de l'histoire, remplacé par le Comte Dooku, bouche-trou scénaristique. Selon lui, Jar Jar Binks aurait dû affronter Yoda à la fin du premier épisode et, après, réussir à s'échapper.

Il n'y a plus qu'à revoir la saga Star Wars avec cet angle en tête. Une bonne raison de se remater les six épisodes avant la sortie de Star Wars 7 : Le Réveil de la Force le 16 décembre prochain en France.

À voir aussi sur konbini :