En images : quand des héros de Star Wars se transforment en statues antiques

Yoda, Dark Vador ou un Grievous : voilà à quoi ressembleraient leurs statues s'ils avaient vécu à l'époque de la Grèce antique. 

1977 : sortie du tout premier film Star Wars. 2015 : 40 ans après, les personnages de l'univers façonné par George Lucas sont devenus des légendes, des icônes. Que ce soit Anakin Skywalker, Yoda, Han Solo ou Obi-Wan Kenobi, leur visage est connu, leurs faits d'armes racontés, leurs rivalités exposées, la poursuite de leurs aventures attendues par des millions de fans. Pour leur rendre hommage, un certain Travis Durden a choisi de les transformer en statues antiques.

Dans une série d'images exposées à la galerie Sakura dans le cadre de l'exposition Expo Contre Attaque, on retrouve ainsi Yoda, un Grievous, Dark Vador ou encore Boba Fett.

Publicité

Darth Ressurection (Crédit Image : Travis Durden)

Le Général Niobides, du nom des enfants, dans la mythologie grecque, d'Amphion et de Niobé (Crédit Image : Travis Durden)

Mélanger Star Wars au Louvre

Derrière un pseudo emprunté à la pop culture (le Travis de Taxi Driver, le Durden de Fight Club, ses deux films cultes), Travis Durden est un photographe mode de 40 ans qui veut rester anonyme, un spécialiste de l'art et de l'Antiquité passé par l'école du Louvre "totalement épris de culture populaire contemporaine", nous précise-t-il.

Publicité

Contacté par Konbini, il nous explique son travail :

Je suis allé au Louvre il y a six mois et j’ai imaginé quelles sculptures pouvaient se marier avec les personnages de Dark Vador, Boba Fett ou Yoda. J’ai ensuite travaillé avec un modeleur 3D pour la conception des casques et un retoucheur pour la texture et l’intégration sur les sculptures. L’idée finale est que le spectateur pense qu’il s’agit de vraies sculptures taillées dans un même bloc de marbre.

Lorqu'il évoque son anonymat, Travis Durden cite... le street-artist britannique Banksy :

Publicité

Comme Banksy je souhaite dissimuler ma véritable identité. Seuls mon assistant, mon agent et mes galeristes connaissent mon visage. Je fais cela car, lors d’expositions, j’aime écouter en toute discrétion les remarques des personnes qui regardent mon travail.

Boba Fett (Crédit Image : Travis Durden)

Storm Reader (Crédit Image : Travis Durden)

Publicité

Un Yoda passe (Crédit Image : Travis Durden)

Par Louis Lepron, publié le 06/11/2015