Spotify mise sur la vidéo, les podcasts et Tyler, The Creator

Le nouveau modèle de Spotify inclura des vidéos, des podcasts, et même une émission de radio animée par Tyler, The Creator. 

Spotify voit les choses en grand : lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée le mercredi 20 mai, l'entreprise a annoncé qu'elle compte se développer au-delà de son service de streaming musical. Elle va s'élargir aux contenus de divertissement : sa plateforme inclura ainsi des clips vidéos et des podcasts audios.

Il s'agit du plus important tournant de Spotify depuis 2013 et l'extension de son service de streaming payant à une offre gratuite - qui lui a permis de conquérir jusqu'à 54% des parts du marché du streaming, comme le rappelle Le Monde.

Publicité

La société suédoise compte étendre sa proposition de contenus, notamment pour faire face à la concurrence d'autres plateformes telles que le Tidal de Jay Z (mal en point en ce moment), et en prévision de l'émergence du service de streaming issu d'une collaboration entre Beats et iTunes prévue pour le 8 juin. Cette alliance est une réelle menace pour Spotify, qui ne compte "que" 75 millions d'utilisateurs face aux 900 millions de fidèles d'iTunes.

Enfin des profits ?

Des partenariats avec de grands groupes audiovisuels, dont quelques chaînes américaines, ont ainsi été scellés. ABC, Comedy Central, NBC, ESPN, TED, Condé Nast Entertainment, Fusion, Maker Studios, ou encore Vice Media comptent parmi les nouveaux collaborateurs de Spotify – qui ira ainsi concurrencer le géant Netflix dans son domaine.

Publicité

L'entreprise va aussi produire du contenu original, notamment en invitant le rappeur Tyler, The Creator à présenter une émission de radio, comme le rappelle Pigeons and Planes. Enfin, les playlists offriront des possibilités de personnalisation plus étendues.

"Spotify Running" permettra ainsi d'adapter la musique qui passe à la vitesse du joggeur. Le mode "Spotify Now" quant à lui servira à  disposer de playlists adaptées aux différents moments de la journée, du petit déjeuner aux dernières heures d'éveil.

Cet ensemble de mesures permettra peut-être au leader du streaming de faire enfin des profits, suppose encore Le Monde : le PDG Daniel Ek pense en effet que la nouvelle plateforme offrira de nouvelles sources de revenus, notamment grâce à des partenariats avec d'autres entreprises. Mais pour l'instant - et malgré une valorisation de 8,4 milliards de dollars selon les spécialistes - Spotify ne rapporte toujours pas d'argent et continue de creuser son déficit annuel, qui était de 162.3 millions d'euros en 2014.

Publicité

Par , publié le 21/05/2015

Copié

Pour vous :