featuredImage

Spotify sort sa première série documentaire et elle est dédiée à Metallica

La plateforme de streaming musical Spotify va sortir son tout premier documentaire, sous forme d'une série consacrée au géant Metallica. Le documentaire sera agrémenté d'animations créées pour l'occasion par le cartooniste Anthony Schepperd. (© Spotify) Le 18 août prochain, la plateforme suédoise Spotify mettra en ligne quatre chapitres-épisodes d'une mini-série consacrée au groupe de métal californien Metallica. Ainsi, ce documentaire intitulé Landmark – Metallica: The Early Years s'attardera sur les débuts du groupe, de sa formation en 1981 jusqu'à son second album sorti en 1984 (après Kill 'Em All en 1983), Ride the Lightning. De la formation du groupe jusqu'à ses premiers concerts Comme le rapporte Rolling Stone, chacune des quatre parties de la série comportera, en plus d'archives exclusives, des interviews de musiciens et des membres de Metallica James Hetfield (le chanteur et guitariste du groupe), Kirk Hammett (le guitariste) et Lars Ulrich (batteur et second fondateur du groupe). Voici le trailer :

Jeudi 18 août donc, sortiront en même temps les quatre chapitres de cette série-documentaire, respectivement intitulés "Metal Militia", "Metal Up Your Ass", "Sophistication and Brutality" et "Armageddon's Here". Il semblerait en tout cas que les titres de ces chapitres parlent déjà d'eux-mêmes.

Les débuts de Metallica racontés en quatre épisodes

Le premier épisode se concentrera, logiquement, sur la formation du groupe par Hetfield et Ulrich. Toujours selon Rolling Stone, le chapitre 2 abordera l'arrivée de Kirk Hammett en tant que guitariste au sein du groupe, et donc les début de la bande en tant que "Metallica".

L'évocateur "Sophistication and Brutality", soit le troisième épisode, parlera de l'arrivée du bassiste Cliff Burton dans le groupe et de son influence sur celui-ci. Enfin, le quatrième et dernier chapitre relatera de l'essor du groupe et de ses premiers concerts. Ça promet d'être épique.

Par Camille Deutschmann, publié le 16/08/2016

Copié