AccueilÉDITO

Snapchat célèbre la journée du cannabis avec un filtre Bob Marley… et c’est un flop

Publié le

par Olivia Cassano

Snapchat a sorti un filtre Bob Marley pour fêter le 4/20, la journée non officielle des amateurs de marijuana. Forcément, certains internautes n’ont pas très bien réagi. 

Parmi toutes les manières inappropriées de fêter le 4/20 – le rassemblement des amateurs de cannabis qu'on célèbre aujourd'hui –, s'emparer du mouvement rastafari et réduire Bob Marley au pétard étaient probablement dans le top 2.

Snapchat, malavisé, a sorti un filtre spécial Bob Marley pour que le monde entier célèbre la journée du cannabis. Si vous voulez fêter le jour du pétard en restant connecté et en manquant de respect à la culture jamaïcaine, vous pouvez vous transformer en Bob Marley.

Si Snapchat n’explique pas la relation entre l'icône du reggae et le 4/20, il est clair que l'appli essaye de tirer profit de cette journée, non officielle mais appréciée sur les réseaux sociaux. Comme l'on pouvait s’y attendre, les internautes n’ont pas très bien réagi.

Traduction : "Snapchat peut-il m’expliquer pourquoi il y a un filtre Bob Marley le jour du 4/20 ? Vous savez qu’il a fait plus que fumer de l’herbe, n’est-ce pas ?"

Traduction : "Oh mon Dieu, oh mon Dieu, oh mon Dieu, Snapchat a mis un filtre bob Marley et c’est… nul et de mauvais goût, c’est le moins qu’on puisse dire."

Traduction : "Y a-t-il des Jamaïcains qui travaillent à Snapchat parce que si c’est le cas, je suis vraiment désolé."

Traduction : "Bob Marley était le messager des Noirs, la voix des pauvres et des défavorisés, une figure politique prolifique et Snapchat le réduit à un fumeur de pet'." 

Snapchat a pris là une initiative manifestement offensante. Le filtre impose des dreadlocks et un bonnet rasta aux couleurs traditionnelles de la Jamaïque, et noircit le teint de ses utilisateurs. Mais : 1) Contrairement à ce que beaucoup pensent, les rastafaris et Bob Marley ne se contentaient pas de s’asseoir en cercle et se défoncer à longueur de journée. 2) C’est du blackface numérique, non ? Donc non seulement c’est inapproprié, mais en plus, ce filtre réduit l’héritage de Bob Marley au cannabis.

Bob Marley est considéré comme une figure clé qui a popularisé la musique reggae dans le monde entier. Même à titre posthume, il est reste un symbole spirituel, positif et significatif de la culture jamaïcaine. Il n'est pas mort pour devenir un pauvre filtre Snapchat.

L’application a publié le communiqué suivant :

"La lentille que nous avons lancée aujourd’hui a été créée en partenariat avec le Bob Marley Estate, et donne aux gens une nouvelle opportunité pour partager leur affection pour Bob Marley et sa musique. Des millions d’utilisateurs de Snapchat apprécient la musique de Bob Marley, et nous respectons sa vie et ses exploits."

Que ce soit parti d’une bonne intention ou pas, comment ont-ils pu penser que réduire le musicien jamaïcain le plus iconique de tous les temps et son héritage à un filtre Snapchat en l’honneur d’une journée non officielle pour se défoncer était une bonne idée ? Il n'y a qu'une explication : ils étaient high.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :