AccueilÉDITO

Les Sims 4 cassent les codes et s'ouvrent aux personnes transgenres

Publié le

par Juliette Geenens

Depuis le 2 juin, les joueurs peuvent créer des personnages transgenres, dotés des caractéristiques physiques de leur choix, sans être contraints par le sexe de départ de leurs Sims. 

Avec leur dernière mise à jour, <em>The Sims</em> saluent la communauté transgenre et donne plus de liberté aux joueurs. (© The Sims 4 /Maxis / Electronic Arts.)

Le plus célèbre jeu de simulation de vie a fait un bond de géant pour la reconnaissance des personnes transgenres, avec sa dernière mise à jour gratuite, disponible depuis le 2 juin dernier, selon le site The Big Story. Les développeurs des Sims ont toujours voulu offrir un un jeu aux possibilités infinies, dans la customisation, la création et la narration. Aujourd'hui, le sexe n'est plus un frein dans le choix des vêtements, de la voix, de la démarche ou encore des caractéristiques physiques.

Comment c'était avant ?

Dans Les Sims, depuis leur création en 2000, les personnages étaient divisés en deux genres : les hommes et les femmes. Les vêtements, les coupes de cheveux, les morphologies et parfois même certaines activités étaient déterminés selon le sexe. Les choix étaient assez limités, notamment dans les premiers jeux, mais ils se diversifièrent peu à peu. Par exemple, dans Les Sims 2, il était tout à fait possible de maquiller les hommes. Mais de manière générale, les Sims féminins respectaient surtout une norme occidentale de l'image de la femme. Quant aux Sims masculins, ils pouvaient rarement sortir d'une représentation virile. Jusqu'à aujourd'hui.

Qu'est-ce qui change ?

Désormais, dans Les Sims 4, toutes les coiffures, tous les vêtements, toutes les morphologies sont applicables à chaque Sim sans distinction de sexe. À partir de maintenant, le plus important pour la franchise est de coller à la multiplicité et la diversité des identités, quelles qu'elles soient.

Aucune caractéristique n'est réservée à un seul genre. Par exemple, vous pouvez choisir de créer un Sim de sexe masculin, avec une forme physique féminine pour l'habiller et le coiffer absolument comme vous  voulez. N'importe quelle démarche, manière, attitude, expression et voix est attribuable pour tout le monde. Ainsi toutes les combinaisons sont disponibles. Comme l'affirment les développeurs du studio Maxis : "C'est un petit pas pour les Sims, un pas de géant pour l'humanité."

Pourquoi c'est important ?

Les Sims sont une référence dans l'univers du jeu vidéo. Une véritable communauté s'est créée depuis l'arrivée du jeu, en 2000. En seize ans, avec l'arrivée des nouveaux opus (Les Sims 2, puis 3 et enfin Les Sims 4), on a noté certaines améliorations dans la diversification des caractéristiques physiques et des tenues vestimentaires : différents styles ont été introduits afin d'offrir des opportunités infinies aux joueurs. Le but est de les freiner le moins possible dans leur imagination et leur créativité. Le jeu s'est déjà montré progressiste dans le passé, laissant la liberté aux joueurs de marier des Sims de même sexe, avant même que le mariage homosexuel ne soit autorisé aux États-Unis.

En parallèle, les joueurs eux-mêmes se sont mis à créer ce qu'on appelle des "Mods" : ces extensions à télécharger, souvent mises en ligne gratuitement, ont permis de casser certaines contraintes du jeu et d'en faire un univers plus libre. Sur Reddit, de nombreux topics sont dédiés à ce genre d'extensions téléchargeables. Les joueurs n'ont pas attendu après les créateurs du jeu pour prendre des initiatives. Aussi, les Sims transgenres existent depuis un petit moment, déjà, de manière officieuse.

Le fait qu'Electronic Arts, distributeur du jeu, décide de lancer cette mise à jour est symboliquement forte. Elle salue toute une communauté et donne la possibilité de "créer des personnages auxquels chacun peut s’identifier, grâce à des outils puissants permettant d’avoir une influence sur le genre, l’âge, l’origine ethnique, la morphologie", a ainsi déclaré l'entreprise dans un communiqué, la semaine dernière.

À voir aussi sur konbini :