La scène rock psychédélique rend hommage aux Doors dans un album

La flamme ne s'éteint jamais. Le label californien Cleopatra Records a fait appel à de nombreux artistes de la scène psychédélique actuelle pour réaliser un album hommage aux mythiques The Doors. Intitulé A Psych Tribute To The Doors, l'opus affiche des reprises alléchantes. On y trouve notamment une reprise de "Soul Kitchen" par les Black Angels - qui ont repris récemment leur tube "Don't Play With Guns" à la sauce Moog. Prévu pour le 4 mars, la compilation est d'ores et déjà disponible en pré-écoute sur Itunes.

Mais plus qu'une célébration à la musique de Jim Morrison, l'opus permet également de découvrir - ou redécouvrir - ces groupes de rock psychédélique contemporains qui valent le coup de s'y attarder. Petite sélection.

Publicité

Wall Of Death : la touche parisienne

Publicité

Le trio parisien formé en 2010 s'approprie le morceau "Light My Fire" sur cet album hommage. Avec leurs lourdes guitares et leur clavier atmosphérique, les Wall Of Death puissent leur inspiration autant dans les racines du psychédélisme américain qu’anglais pour produit un rock hautement efficace et entouré d'un certain mysticisme, comme on peut le voir sur leur premier album Main Obsession.

Psychic Ills : le psychédélisme à l'américaine

Les Américains de Psychic Ills se sont attaqués à l'entêtant "Love Me Two Times" pour A Psych Tribute to the Doors. Distillant un mélange de pop analgésique et de rock transcendental, ces New-Yorkais repoussent les frontières du psychédélisme. Depuis une dizaine d'années, ils partagent leur compositions cabalistiques sous opium.

Publicité

Clinic : le flegme britannique

Si vous êtes amateur de rock psyché et que le nom de Clinic vous est inconnu, il est grand temps d'y remédier. Avant de reprendre "Touch Me" des Doors, le groupe anglais a sorti huit albums - rien que ça. D'abord plus rock noise, voir post-punk, le quatuor s'est un peu à peu dirigé vers une musique plus psychédélique à l'image de leur opus Free Reign et sa réédition Free Reign II.

Publicité

Par Sarah Barbier, publié le 07/02/2014

Copié

Pour vous :