Salomon Faye, le flow méditatif

Salomon Faye ou l'art du décalage

Le rappeur new yorkais Salomon Faye vient de sortir un clip brumeux pour "BROOKLYN NY 11233". L'occasion de faire les présentations. 

Salomon Faye

Salomon Faye, le flow méditatif

Des échos. Pour l'instant c'est la seule chose que l'on a sur le parcours de Salomon Faye, rappeur new yorkais dont la dernière vidéo du titre "Brooklyn NY 11233" a provoqué notre émoi. Une naissance en France (d'après les bribes que l'on trouve sur la toile), les premières rimes en compagnie d'Esso et Jazzy Bazz de la Cool Connexion. Déjà un gage de qualité.

Publicité

Puis New-York, ses rues, ses blocs et plus particulièrement le quartier de Brooklyn, laboratoire artistique de la grosse Pomme, symbole du renouveau de sa scène hip-hop et "patrie" de la Beast Coast. Là où il déambule dans la plupart de ses clips. Ce que l'on voit en filigrane de sa dernière création "Brooklyn NY 11233".

Et dans un article dithyrambique du magazine Pigeon And Planes, le journaliste Jon Tanners dit un truc qui mérite d'être répété : Salomon Faye affirme sa singularité, tant au niveau de l'écriture, que du flow ou des productions. Être en décalage c'est être différent, remarqué et remarquable. C'est ce qu'il prouve avec son flow lancinant sur le titre en question, son goût pour les vieilleries vidéos (VHS mon amour) et le mélange du genre (charme de l'ancien et attrait de la nouveauté pour la production).

Publicité

Salomon Faye fait partie du collectif THEillUZION regroupant vidéastes et MCs. Le titre est extrait du projet  EV//LUZION (ce qui est annoncé sur SoundCloud) sur lequel on espère avoir bientôt de plus amples détails.  

Par Tomas Statius, publié le 19/11/2013

Copié

Pour vous :