featuredImage

On sait enfin pourquoi Ben Affleck a été choisi pour incarner Batman

Mais pourquoi donc Ben Affleck a été choisi pour incarner Batman ? Un an après l'annonce, on a enfin une réponse... toute bête.

La première image de Ben Affleck en Batman, ça donnait ça (Crédit Image : Warner)

La première image de Ben Affleck en Batman, ça donnait ça (Crédit Image : Warner)

Depuis 2007, Ben Affleck a progressivement sorti la tête de l'eau. D'abord en reprenant le chemin de la réalisation avec Gone Baby Gone (2007), confirmant ensuite son talent avec The Town (2010), et ayant le toupet de choper l'Oscar du meilleur film avec Argo en 2012, près de 15 ans après avoir reçu celui de meilleur scénario avec son pote Matt Damon pour Will Hunting.

C'est aussi du côté des rôles, mieux choisis, qu'il a su faire oublier les moyens (sinon mauvais) Amours troubles, Daredevil, Paycheck ou (l'horrible) Elektra. Depuis 2009, on peut citer Jeux de pouvoir, The Company Men, À la merveille et plus récemment Gone Girl.

Mais il y a un an, lorsque Zack Snyder annonce que l'acteur américain a été élu pour reprendre le costume de Batman et succéder à Christian Bale, les réactions ne se font pas attendre. Nombreuses, relayées par les médias, sont négatives. Une question est alors posée : pourquoi ?

L'équipe du film Batman v Superman, par l'entremise d'une interview de Charles Roven à The Hollywood Reporter, a enfin apporté une explication, entre âge, morphologie et... taille par rapport à Superman :

On imaginait un Batman plus mature, afin qu'ils s'oppose à notre jeune Superman. Nous cherchions donc quelqu'un de fort, qui ait du vécu. On devait sentir qu'il avait dû surmonter pas mal d'épreuves au cours de sa vie [...]. On voulait aussi quelqu'un d'imposant physiquement. Ben mesure 1m93. C'est 8 centimètres de plus que Henry [Cavill, le monsieur qui incarne Superman, ndlr].

C'était parfait, car il fallait que notre Batman soit plus grand que Man of Steel. On ne cherchait pas non plus un basketteur, mais quelqu'un qui oblige Superman à lever les yeux pour le regarder. Cette dynamique était au coeur de notre projet et Ben était parfait. Une fois qu'on a établi la liste de toutes les caractéristiques de notre Batman, il devenait l'acteur idéal.

Comme le précise Première, Charles Roven semble être l'un des premiers pontes de l'industrie du cinéma à défendre convenablement le choix de Ben Affleck en Batman. Bien sûr, il faut préciser qu'il est le coproducteur à la fois de Man of Steel et de sa suite.

Mais par rapport aux moqueries de ses amis Matt Damon, George Clooney (qui ne devrait en aucun cas la ramener sur ce sujet là) ou Joss Whedon (Avengers), c'est ça de gagné. D'une certaine manière, Ben s'en fout. Avec deux Oscars en poche et un rôle parfaitement maîtrisé dans le dernier film de David Fincher, il a le droit.

Par Louis Lepron, publié le 15/10/2014

Copié