Comment Ali G a trollé avec génie la 88e cérémonie des Oscars

Sacha Baron Cohen a ressuscité son mythique alter ego lors de la 88e cérémonie des Oscars... alors qu'il n'en avait absolument pas le droit. L'acteur britannique raconte comment il a réussi à "s'infiltrer", avec la complicité de sa femme, en se déguisant dans les toilettes handicapés.

Sacha Baron Cohen

Ali G was in da house.

Ali G was in da house... par effraction. Sa présence aux côtés d'une Olivia Wilde bien plus studieuse nous a fait sourire. Son discours teinté d'humour noir sur la diversité, encore plus. L'envers du décor de cette scène, lui, nous achève.

Publicité

Avec son classique bonnet rouge frappé d'un "Ali Gear" et son bouc au menton, le mythique alter ego de Sacha Baron Cohen était de la partie lors de la 88e cérémonie des Oscars, la main gauche vêtue d'un gant en cuir noir et arborant fièrement le signe West Coast. Sauf qu'il n'avait pas le droit d'être là.

L'Académie des Oscars avait pourtant prévenu le turbulent Sacha Baron Cohen, avec une consigne claire : être habillé normalement pour présenter la catégorie de la meilleure photographie. Comme à son habitude, l'acteur britannique, qui n'en est pas à son troll d'essai, n'en a fait qu'à sa tête.

"On a dû s'infiltrer"

Pour contourner le règlement, Sacha Baron Cohen s'est enfermé, avant sa performance, pendant 40 minutes dans les toilettes pour handicapés du Dolby Theatre afin de se changer en Ali G, avec l'aide de sa femme Isla Fisher.

Publicité

C'est lui-même qui, après coup (de génie), a raconté la petite histoire lors de l'émission Good Morning Britain sur la chaîne britannique ITV :

"La vérité, c'est qu'on a dû s'infiltrer. Les Oscars m'avaient convoqué pour me dire qu'ils ne voulaient pas trop en faire et qu'ils voulaient que j'apparaisse sans déguisement. Mais heureusement, ma femme avait planqué la barbe d'Ali G dans les toilettes handicapés et j'ai réussi à m'en sortir. Que ferais-je sans elle ?"

Et sa femme de poursuivre :

Publicité

"J'ai dû faire croire qu'il ne se sentait pas bien pour que personne ne..."

Avant de se faire couper la parole par son mari :

"J'ai passé 40 minutes dans les toilettes handicapés à me coller cette barbe. J'ai dû faire croire que j'avais une indigestion."

Publicité

Le génie du duo Cohen-Fisher a donc libéré celui d'Ali G, ressuscité dans des toilettes handicapés pour présenter des extraits du film Room.

Le gangsta s'est alors livré à un mini-sketch aussi drôle que subtile, introduit de la sorte :

"Je sais ce que vous avez pensé en me voyant arriver : voilà un autre présentateur noir invité pour faire bonne mesure.

Mais il n'y a pas que mes frères qui ont été oubliés, mais tous les gens de couleur. Pourquoi il n'y a pas d'Oscra (sic) pour les bosseurs jaunes avec leur petit zizi ? Vous savez, Les Minions."

Devant une foule hilare, il poursuit en rendant hommage à ses "frères" noirs oubliés, tels que "Will Smith, Idris Elbow (sic) et bien sûr l'incroyable type noir de Star Wars, Dark Vador". Levant ensuite le poing au ciel, fièrement engagé dans la cause des siens.

Par Rachid Majdoub, publié le 02/03/2016

Pour vous :