Ridley Scott pourrait produire Amman Mission, un thriller sur l’invasion du Koweït

Après une année 2017 chargée, avec la réalisation d’Alien Covenant et Tout l’argent du monde et la production du Crime de l’Orient-Express, le cinéaste Ridley Scott ne compte pas se reposer en 2018…  

© Fox Deutschland

Mais à quoi carbure-t-il ? À l’instar de Steven Spielberg, le réalisateur britannique Ridley Scott continue, à 80 ans, de multiplier les projets – en tant que réalisateur et/ou producteur – et les tournages à un rythme qui forcerait bien des trentenaires à s’enfiler des comprimés d’Acérola. Mais, rien n’y fait, il est comme ça sir Scott, insatiable de nouveaux challenges. Et le voilà qui viendrait d’ajouter dans sa besace (déjà très fournie) un défi particulièrement intéressant. 

Publicité

En effet, le maestro est actuellement en pourparlers avec le groupe média chinois Zhejiang Talent Television and Film Co. pour assurer le poste de producteur du long-métrage Amman Mission, un thriller d’action dont la trame se déroulera en 1990, au moment de l’invasion du Koweït par l’armée irakienne. D’ores et déjà budgété à 35 millions de dollars (environ 28 millions d'euros), le film en question sera vraisemblablement tourné dans les régions chinoises de Ningxia et Xinjiang, ainsi qu’au Koweït.

Selon les informations de Hollywood Reporter, Ridley Scott a lu une première version du scénario et attendrait de jeter un œil à une seconde, qui comptera quelques ajustements et modifications. Il y sera question de la manière dont 4 885 soldats de l’armée chinoise ont été évacués du sol koweïtien en 48 heures. Pour l’instant, nul ne sait si Scott se laissera tenter par la mise en scène, lui qui, par le passé, s’était notamment essayé au film de guerre avec un certain succès. En atteste le saisissant La Chute du faucon noir, sorti en 2002.  

Un marché florissant  

En Chine, les productions de cet acabit ont le vent en poupe. Les investisseurs aiment y placer leur argent. Dernier exemple probant en date ? Le triomphe hallucinant de Wolf Warrior 2, qui avait glané 571 millions de dollars lors de ses deux premières semaines d’exploitation. Jusqu’alors peu exploité, le film de guerre est devenu un véritable enjeu financier en Chine dans la mesure où le patriotisme et le sens de l’héroïsme qu’il charrie séduisent un très grand nombre de spectateurs. Wolf Warrior 2 de Jacky Wu et Operation Red Sea de Dante Lam ont engrangé à eux seuls 1,42 milliard de dollars au box-office local. Phénoménal, donc.

Publicité

Parallèlement à cette potentielle parenthèse en Orient, notez que Ridley Scott est également en négociation avec la Fox pour mettre en scène et produire l'adaptation cinématographique du roman graphique Queen & Country de Greg Rucka, qui relate les aventures d’une équipe des services secrets britanniques. Par ailleurs, il a récemment été rapporté que l’intéressé pourrait s’atteler, pour les besoins de Disney, à une saga gravitant autour du personnage de Merlin. Ses nuits doivent être agitées !

Par Mehdi Omaïs, publié le 21/03/2018

Pour vous :