Rétrogaming : Windjammers, le meilleur jeu de frisbee de tous les temps, revient sur PS4

Le 29 août, Sony va ressusciter Windjammers, un jeu de duel de frisbee cultissime sorti en 1994 sur Neo-Geo. Grâce à une communauté de fans français.

C’est désormais officiel : l’un des titres les plus outrageusement cool des années 1990, Windjammers, va ressusciter sur console next gen. Le 29 août prochain, le jeu de duel au frisbee, perdu quelque part entre Pong, Street Fighter 2 et Miami Vice, revient sur PS4 et Playstation Vita. Si l’annonce de la date de sortie, effectuée par l’entreprise française DotEmu puis officialisée dans la foulée sur le blog de Playstation, est donc l’information du jour, on savait que le jeu allait revenir depuis la conférence Playstation Experience de décembre 2016. Cela dit, au vu de la foultitude d’annonces faites par Sony à l’occasion du show, c’était un peu logique de l’avoir loupée. Après tout, on parle d’un jeu sorti en 1994 sur Neo-Geo, une console aussi révolue que son époque – et quitte à jouer les vieux aigris, on a envie de vous dire que c’est bien dommage.

Publicité

Car vous l’ignorez sans doute, mais Windjammers est l’un des jeux les plus éclatants qui soient. À tous les niveaux, d’ailleurs : le principe (un duel au frisbee en forme de combat avec ses coups spéciaux, ses combos, ses contres et toute une galerie de personnages chamarrés), le gameplay hyper nerveux qui rappelle aussi bien Pong que les tables de palet des salles d’arcade, et l’univers visuel et sonore, entre riffs électriques et couleurs fluo aveuglantes. À l’heure où la folie du rétrogaming atteint des sommets avec les succès de la NES Classic Mini, le lancement de l’Ataribox et les reboots en pagaille de franchises traditionnelles du 16-bit, le retour de Windjammers sur console de salon a tout pour être triomphal.

Windjammers France, des fans au service du développement

Comme le raconte un article de Waypoint paru après l’annonce de décembre, on doit en grande partie le retour de ce titre d’arcade à une communauté de fans hardcore français, Windjammers France, qui a passé la dernière décennie à organiser des tournois – notamment en 2015 au rassemblement vidéoludique rennais du Stunfest – en refusant obstinément de voir le jeu tomber dans l’oubli. Une dévotion sans faille qui a convaincu Cyrille Imbert, directeur-général de DotEmu (une entreprise qui se spécialise dans le portage de vieilles franchises) de se lancer dans l’acquisition des droits – un processus long et complexe, relaté dans l’article de Waypoint.

Une fois les droits obtenus, Imbert et DotEmu, qui souhaitaient faire revivre le jeu pour en faire un authentique titre de compétition multijoueur, ont enrôlé les membres de Windjammers France afin de s’assurer que les commandes de la nouvelle version réagissaient parfaitement. Du 8 au 12 juin dernier, 40 000 versions beta du jeu ont ainsi été distribuées aux joueurs sélectionnés, avec l’intention de faire de Windjammers un véritable succès d’e-sport. Le 29 août, dès la sortie du jeu et l’activation de son mode multijoueur en ligne, on saura si les gars de chez DotEmu ont réussi leur fan service. Quoi qu’il en soit, on souhaite une longue seconde vie à ce titre cultissime.

Publicité

Par Thibault Prévost, publié le 18/07/2017

Pour vous :