AccueilÉDITO

Lady Gaga au Berghain : une aberration

Publié le

par Arthur Cios

La plus grande boîte underground berlinoise, le Berghain, va accueillir un monstre de la pop : Lady Gaga. Une nouvelle surprenante au regard de ce grand bloc de béton qui sert de repère pour hipsters.

Lady Gaga devant le Berghain (Photomontage par Mixmag)

Le 24 octobre, Lady Gaga annoncera le lancement de son nouvel album Artpop dans l'enceinte du Berghain, à Berlin. Pour comparaison, c’est comme si Paul Kalkbrenner faisait un set au Queen ou que Nicolas Jaar jouait sur Les Planches. Le Berghain est par réputation un des - si ce n’est le - meilleurs clubs à tendance techno-house-deep-minimal, sous la gouvernance de Ben Klock et Marcel Dettman.

Cette centrale électrique désaffectée, ancien symbole de puissance de la RDA, est aujourd'hui une référence du genre. Les locaux habitaient avant 2003 l’Ostgut, grand club gay qui avait permis l’acquisition à la capitale allemande du titre de haut lieu de la techno. Sa réincarnation en Berghain, 18 mois plus tard, fut l’une des plus grande réussite du genre.

Une soirée au Berghain

Désormais incontournable, cette Mecque de la house cultive les symboles. Pas de dressing code. Aucune photo à l’intérieur des lieux. Un esprit hédoniste. Pas de lumière superflue. Retour aux vrais clubs des années 90, où l’on dansait pour l’amour de la musique et des basses. Dans ces locaux gigantesques (on parle de 18 mètre de hauteur de plafond), seul le son est important. Aucune politique d’hygiène à proprement parler, aucun contrôle contre l’utilisation de certaines substances.

Ce qui compte, c’est de prendre son pied, au point de perdre le sens des réalités. Loin de ces boîtes ibiziennes ouvertes de 23h30 à 5 heures, ici l’horaire ne compte pas et les mixes durent toujours plus de dix heures. Et si les guests se suivent et ne se ressemblent pas, la scène reste clairement anti-mainstream.

Lady et le Berghain : ça ne colle pas

D’où la surprise que suscite cette annonce. Car si l’on sait que la promo de Lady Gaga est on ne peut plus originale, à base de shooting dénudé dans la nature principalement, et qu'elle y a déjà passé une soirée (un passage mouvementé en 2010 avait beaucoup fait parler), le style du Berghain ne colle absolument pas avec la musique de cette dernière. Un décalage.

Histoire de relativiser, sachez que cette fameuse "release party" se déroulera dans le Halle Am Bergain, salle réservée aux expositions et concerts, inaccessible aux clubbers. Tant mieux pour les habitués qui pourront passer une soirée habituelle, excepté la queue qui risque d’être encore plus longue que d’habitude. Tant mieux aussi pour les « little monsters », qui ne se retrouveront pas en plein milieu de la folie animale que peut provoquer Molly.

A titre de comparaison, le dernier mix de Ben Klock...

... et le nouveau single de Lady Gaga, dont le nouvel album Artpop est prévu pour le 11 novembre :

On vous conseille également : 

À voir aussi sur konbini :