AccueilÉDITO

Rejjie Snow étincelant dans l'obscurité du clip surréaliste de "Blakkst Skn"

Publié le

par Rachid Majdoub

"Blakkst Skn", titre puissant réunissant le rappeur irlandais, la chanteuse Rae Morris et Kaytranada à la prod', a enfin le clip qu'il mérite. 

Nous vous le présentions juste ici. "Blakkst Skn" est un son entraînant signé du rappeur irlandais Rejjie Snow en featuring avec la chanteuse anglaise Rae Morris sur une production du Canadien Kaytranada ; une collaboration exotique et explosive pour un résultat tout aussi frénétique. La chanson, qui nous avait agréablement surpris dès sa sortie, a aujourd'hui le clip qu'elle mérite.

Avant d'aborder la vidéo et pour mieux comprendre son étrangeté, revenons sur l'histoire du titre. Tout est parti d'un rêve puissant, comme le raconte le jeune surdoué :

J'ai vu une dame qui, pour certaines raisons que j'ai remarquées, avait un visage noir, mais sa moitié inférieure était blanche. Je commençais à cogiter et lui ai demandé : "Hé lady, pourquoi ta peau est si noire ?" Elle a simplement répondu : "Plus la baie est noire, plus le jus sera doux." ("The blacker the berry - hi Kendrick). Et j'ai donc écrit la chanson ce soir-là.

Réalisée par le Londonien Ian Pons Jewell (qui a déjà signé d'excellents clips pour Vince Staples ou encore NAO), la vidéo qui illustre ce son nous plonge, entre surréalisme et humour noir, dans un monde sombre, au beau milieu des égouts. On y retrouve Rejjie Snow avec, à ses côtés, un homme avachi, dos au mur, et à la peau d'une noirceur suprême (the blackest skin). Lorsque le rappeur lève les yeux, il aperçoit, de l'autre côté de la bouche d'égout, un peu plus d'espoir et de douceur avec le visage et la voix de Rae Morris. Une connexion dorée s'établira entre les deux protagonistes.

Voici comment Rejjie Snow nous a présenté, par écran interposé, son clip. Une vidéo dont il relève "la bonne complémentarité avec la production de Kaytranada", et qui est toujours rattachée à ce rêve bizarre :

Je rêvais de ce monde étant si différent de tout ce que quiconque n'avait jamais vu, un monde sombre dans les abysses. Et de ce monde, je rêvais d'espoir.

Jusqu'ici, c'est cette vidéo que j'ai toujours voulu faire. Elle est juste tellement farfelue mais tout en restant concise... vous pouvez tous en faire votre propre jugement. C'est un moment bizarre pour moi artistiquement mais c'est de cette manière que tout bon art prend forme.

Vous pouvez télécharger légalement "Blakkst Skn" sur iTunes, ou l'écouter sur Spotify. Pour suivre les aventures de Rejjie Snow, rendez-vous sur ses comptes Facebook, Twitter et Instagram.

À voir aussi sur konbini :