Radio Paname, web radio novatrice et totale

Radio Paname : toute la musique qu'on aime

Les membres de Radio Paname avancent masqués. L'idée ? Réunir la scène française autour d'un projet de web radio "totale". À l'occasion de la soirée de lancement jeudi 24 octobre à la Machine du Moulin Rouge, on a posé trois question à Manaré, membre du comité d'organisation.

Radio Paname

Radio Paname, web radio novatrice et totale

On pourrait qualifier cette programmation de line up de l'année. Jeudi 24 octobre à la Machine du Moulin Rouge, plus de 70 artistes se succèderont aux platines (pêle-mêle Tekilatex, Gilb'r, Cosmo Vitelli, French Fries, Clara 3000, CrackBoy, Bobmo, Boston Bun, Myth Sizer et Jimmy Whoo...) pour le lancement de Radio Paname, web radio sur le modèle des mastodontes anglo-saxons du genre (Rinse FM), mais à la couleur résolument française.

Publicité

L'idée ? Unir ce qui se fait de mieux dans l'hexagone au sein d'un projet transgenre, transgénérationnel, et surtout par-delà les bisbilles interpersonnelles.

Pour voir plus clair sur ce projet original, on a posé trois questions à Manaré, jeune loup de l'écurie ClekClekBoom, et membre du comité d'organisation de Radio Paname. Voici ses réponses.

Konbini | Peux-tu me parler du projet Radio Paname ? Quel était l'idée à la base ? Quelle sont ses différentes ramifications ?

Publicité

Manaré | L'idée est née de l'absence de ce type de plateforme rassemblant les différents acteurs de la scène française. Particulièrement dans un moment où on a la chance de voir la scène (ré)exploser au travers de soirées, labels, artistes, DJs, producteurs etc ..

Il était temps de donner une visibilité à tout ça (nouveaux comme anciens, jeunes comme vieux) plus encore quand on voit l'image réductrice de la musique française à l'étranger. Pour dresser un portrait fidèle de ce qu'est la musique actuelle en France, on s'est dit qu'il serait important que la radio fasse la part belle à un mélange de générations, de genres et être simplement représentatif du dynamisme que l'on vit en ce moment. Sur Radio Paname, il ne sera jamais question de "club music" ou de "rap music" par exemple. Juste de musique. Tout court.

Un line up musclé - Trouvé sur la page Facebook de la Radio

Publicité

À partir de ça, le projet s'est développé autour des acteurs de la musique, en tentant d'éviter les clivages qu'on peut retrouver entre différents clubs, labels. C'est collectivement que nous pouvons être fort.

Mis à part cet aspect, Radio Paname est aussi tourné vers les auditeurs avec l'idée d'offrir une programmation harmonieuse et cohérente aux internautes, en fonction des horaires d'écoute et des goûts. Se réveiller en douceur par exemple, ou se préparer pour une soirée avec quelque chose de stimulant. Une radio pour tout le monde, à toute heure.

Peux-tu nous éclairer sur la teneur de la programmation ? Sera-t-elle majoritairement musicale ? 

Publicité

Oui, la programmation est majoritairement musicale. On n'est pas contre les talk shows mais beaucoup de radios le font déjà très bien aujourd'hui et ce n'est pas le contenu que nous cherchons à mettre en avant avec ce projet.

Rinse FM, modèle pour Radio Paname ?

Les programmes s'organisent en résidence, un peu comme Rinse FM [célèbre web radio britannique, ndr]. Certains artistes ou labels ont des émissions chaque semaine, d'autres deux fois par mois et d'autres, enfin, une fois par mois. L'idée est que les auditeurs soient touchés par la présence d'artistes qu'ils connaissent puis de faire découvrir la radio et ses membres au plus grand nombre. Partir de la renommée de certains pour faire découvrir l'ensemble.

Radio Paname, les prochains projets ? 

Pour l'instant on met le paquet sur le lancement, la soirée ainsi que le site et l'application [Radio Paname devrait commencer à diffuser en novembre, ndr]. On verra pour la suite. On a toujours des projets dans les tuyaux mais il est important de prendre les choses par étape et d'activer les bonnes choses au bon moment.

En attendant un petit mix de Manaré lors de l'émission de Laura Leishman sur le Mouv'. L'animatrice sera également présente jeudi soir. 

Les informations relatives à l'évènement sont à retrouver sur Facebook. Et pour ceux qui n'auraient pas encore pris leur place, rendez-vous sur Digitick ou Resident Advisor. Vite, avant qu'il n'en reste plus.

Par Tomas Statius, publié le 23/10/2013

Copié

Pour vous :