featuredImage

Quiz : ces 20 punchlines sont-elles de Christiane Taubira ou d'Oxmo Puccino ?

Ce mercredi 27 janvier, dans la matinée, Christiane Taubira a annoncé sa démission du poste de ministre de la Justice. Étant donné que la garde des Sceaux est notamment connue pour son lyrisme, on l'a mise face aux paroles d'Oxmo Puccino. Bataille de punchlines. 

Qui a dit… ?

1. "Les paroles partent et les actes marquent. Les naissances marquent et les meilleurs partent"

2. "La haine ne pénètre pas"

3. "Faudrait pas se tromper de fautif, c'est vous qui ne pouvez vivre ensemble sans vous piffrer, trinquer sans critiquer son prochain"

4. "Si on ne peut guérir de ses maux, que faire d'autre que vivre avec"

5. "Je ne pleure pas parce que des imbéciles arriérés me traitent de tous les noms"

6. "Comment cela a t-il pu advenir, là n'est plus la question, l'erreur est humaine, là n'est pas la réponse"

7. "Je trouverais ça pitoyable si j'avais de la pitié à gaspiller"

8. "Je vous obsède dans toute votre expression publique avec une constance qui appelle quand-même l'admiration"

9. "Posons des mots sur des sentiments et des comportements"

10. "Le monde est rond mais se divise en continents, qui se divisent en pays se divisant en nombres d'hommes se divisant en camps"

11. "Si c'est à l'aune de l'opinion de ces gens-là que je devais agir, j'irais sur une île déserte"

12. "La vraie solitude est monoparentale"

13. "Vos objections n'ont pas de fondement"

14. "Ça n'a rien de confus si vous prenez le temps d'écouter"

15. "Je ne passe pas mon temps à me regarder, à me demander si j'incarne quelque chose"

16. "La vie est une chance, le reste est du mérite"

17. "Il n'y a que l'argent qui efface les différences tout le monde le sait, c'est con mais c'est vrai"

18. "On ne prouve rien à ceux qui disent que l'amour est mort"

19. "Il faut avoir été innocent tous les soirs pour se permettre de juger qui que ce soit"

20. "L'acte que nous allons accomplir est beau comme une rose dont la Tour Eiffel assiégée à l'aube voit s'épanouir enfin les pétales"

Par Louis Lepron, publié le 27/01/2016

Copié