AccueilÉDITO

À deux jours de l'ouverture de Glastonbury, voilà à quoi ressemble le site du festival

Publié le

par Lydia Morrish

Welcome to Glastonbury, son climat local, son équipe volontaire et ses marécages vraiment très adéquats pour assister à des concerts.

Comme chaque année, le festival de Glastonbury va se transformer en danse de la pluie sous un ciel typiquement anglais. Mais cette année, avant même qu’un seul festivalier ait pu poser le pied sur le site, celui-ci a déjà été complètement transformé en marécage par les pluies incessantes.

On dirait que cette année le festival est condamné à offrir à ses spectateurs un bain de pieds gratos. Des zones entières du site sont déjà complètement inondées. Et vu que les prévisions météo chantent à l’unisson qu’il pleut, qu’il mouille et que c’est la fête à la grenouille, l’édition 2016 risque vraiment d'être un millésime pour les fétichistes des bains de boue. Pour les autres, préparez-vous à manger votre pain noir.

Le staff de la ferme sur laquelle se tient le festival fait de son mieux pour préparer l’accueil des festivaliers, mais se retrouve souvent embourbé. L’orga a posté quelques photos du site. Les photos circulent chez tous ceux qui préparent leur sac à dos. Pas très rassurant, en effet.

Soit il ne pleut plus une goutte jusqu’à l’ouverture du festival, mercredi 22 juin, soit un sèche-cheveux gigantesque descend du ciel, et arrange tout. Vu qu’on parle de l’Angleterre, vous pouvez commencer à prier pour le sèche-cheveux.

Traduit de l'anglais par Dario

À lire ->  Cette année, Glastonbury ouvre un espace réservé aux femmes

À voir aussi sur konbini :