Fête de la musique : de Paris à Marseille, le programme cartographié

Demain, la musique envahira les rues à l'occasion de sa traditionnelle fête estivale. De Paris à Marseille, de Rennes à Lille, sélection des meilleurs concerts.

Breton sera en concert sur la scène de l'Olympia.

Le 21 juin, Breton sera en concert sur la scène de l'Olympia.

Paris

Le programme parisien pour célébrer la musique est aussi vaste que riche. Dans les rues de la capitale se déroule un grand nombre d'évènements où l'on retrouve aussi bien de la pop, de la musique électronique et du rock que du hip-hop. Ainsi, les festivités démarrent dès midi du côté du 18e arrondissement à la REcyclerie avec le Petit Festival Nuts. Au coeur de l'ancienne gare d'Ornano rénovée se produiront Jean Nipon, Gyrl, Deviant Disco et Panda Electric Garden, accompagnés par des animations (brocante et ateliers).

Publicité

Cette année, le 21 juin sera aussi l'occasion de fêter deux anniversaires : le premier, dans le bateau rouge amarré dans le 13ème arrondissement : il servira d'écrin à la cinquième birthday party de Sound Pellegrino, le label de Teki Latex et d'Orgasmic. L'occasion de danser en plein air près du Quai François Mauriac dans la cale du Batofar au son de Matthias Zimmermann, Nicolas Malinowsky ou encore de la Djette Betty, dès 16 heures. À quelques pas de là, le studio parisien de Red Bull soufflera sa première bougie sur la terrasse du Wanderlust avec Superpoze, Poni Hoax, Clara 3000, Manaré, Piloski, Steven Love ou encore De La Montagne.

L'un des temps fort de cette Fête de la musique se déroule incontestablement du côté de la mythique scène de l'Olympia, sur laquelle se succèderont de nombreux artistes, de 16 heures à 3 heures du matin. À l'initiative de la radio France Inter, les festivités commenceront en douceur avec Isaac Delusion, puis viendra la langoureuse Lana Del Rey avant de laisser place à Christine and The Queens, aux garçons de Breton et de finir la nuit sur un Dj Set enflammé de Para One.

Publicité

Pour les amateurs de hip-hop, rendez-vous dès midi du côté du 9ème arrondissement à la Station Auber. Elle accueillera le Festival Paris Hip Hop. Au programme, des live signés Vicelow, Rachel Claudio, Laëtitia Dana et The Boxettes. Ensuite, c'est au coeur des très chic jardins du Palais Royal que vous pourrez écouter le flow d'Oxmo Puccino, La Fine Équipe, Nemir et de Tarace Boulba à partir de 18 heures.

Un peu avant, les fans de Fakear – qui sortait son troisième EP il y a deux jours – pourront profiter de la Studio Party organisée par le 13/16 du Centre Pompidou et le festival Rock en Seine pour aller onduler au son de ses morceaux indies et sensuels. Pour ceux qui préfèrent le verbe cru d'Odezenne, il sera présent sur la scène Ricard encore une fois installée Place Denfert-Rochereau, avec Griefjoy, Rocky ou encore les Bordelais de Pendentif.

La majestueuse voûte de la cathédrale des Halles abritera 36 heures de concerts – dont une nuit blanche – entre riffs, claviers, beats, samples, chœurs lyriques et orgue. Ainsi, la douce pop de We are Match côtoiera celle de Natas Love You, aux côtés de Hugh Coltman, des Chanteurs de Saint-Eustache, du Conservatoire du Centre Mozart ou encore de Pilooski de Discodeine. Un grand pêle-mêle au coeur de l'Église de Saint-Eustache.

Publicité

À 22 heures, un lieu parisien emblématique propose un rendez-vous magique pour tous les amoureux de musique classique. C'est sous la Pyramide du Louvre que l'Orchestre de Paris jouera du Moussorgski et du Beethoven sous la direction de Paavo Järvi.

Lille

Hormis les rendez-vous incontournables de cette Fête de la musique à Lille (les sound-systems Place du marché ou les concerts organisés par la mairie), zoom sur trois évènements qui valent vraiment le détour dans la capitale des Flandres.

Publicité

1. L'Australian Bar a concocté  un line-up de haute volée. On y retrouvera les cavaliers du Club Cheval, Myd et Canblaster, les MC Gradur, Sanik ainsi que les ambianceurs locaux, j'ai nommé la Marquise, le résident Jacques Dupont et la team du magazine Lillois le Noeud Pap'. Ça commence à 19 heures, y a de la verdure pas loin et cela devrait se prolonger jusque tard dans la nuit.

2. Pour faire les choses en grand en 2014, les mecs d'Octave Prod et Absolt ont organisé une levée de fonds sur KissKissBangBang. L'idée : amener tout ce qu'il faut de watt le jour dit. Au programme, sur le bords du Quai du Vault, entre eau stagnante et grande tour, du reggae, du roots et de la dub servis par des "selectors" de talent.

3. Enfin, les homies de la Boîte Collector (fameux sneaker shop lillois) et les Wesh ! – célèbre collectif "Amour et Hip-Hop" – serviront du rap bien chaud et de la "teukeno" bien dansante à deux pas du parvis de l'Église Saint-Maurice. Entre Marquise, Hibou Blaster, Aziz, Nasko ou Grimey, la fête sera au rendez-vous.

Marseille

Quel meilleur cadre que celui de Marseille pour fêter la musique ? La cité méditerranéenne, urbaine et populaire, proposera ce 21 juin de nombreuses scènes pour que chacun puisse se laisser submerger par la fraîcheur de la musique et se balader d'un quartier à l'autre pour naviguer entre rock, rap, électro, etc. Peuchère.

Dès 14h30, dirigez-vous vers la Plage Borély pour une scène ouverte électronique où se côtoieront aux platines de jeunes DJs de 22 à 27 ans pour 12h30 de musique en continu. Techno, psytrance, drum & bass et minimal s'enchaîneront tout au long du concert. Retrouvez Mark Maris, Mad NRG, Chrys Chirurgical, Son of Dasong, SOA 307, DJ Yuka et bien d'autres.

Un artiste culte se produira à Marseille cette année. Fans de musiques électroniques déviantes et autres triturages sonores classieux, rendez-vous sans hésiter dès 19h30 au concert de Felix Kubin, 3 impasse de Montevideo. Dans un tout autre style, si vous souhaitez vous départir des clichés sur les Roms, direction la cour de l'Institut culturel italien pour un live de l'Alexian Group, une formation de musique populaire rom, entre 20h30 et 00h30.

Votre truc, c'est plutôt les marcels, les casquettes et les pogos ? Allez à un concert de punk hardcore bien fraternel, histoire de fêter dignement la musique en faisant de petits moulinets entre copains avec vos bras et vos jambes. Le Hello Fest se tiendra au Sailin'on Tattoo Shop, là où se produiront More Dangerous Than A 1000 Rioters, The Boring, Holy Frost et d'autres dès 18h.

Et puisque la fête de la musique, c'est avant tout la découverte, transportez vos oreilles Cours Julien pour le spectacle OMNI, Objet Musical Non-Identifié, à l'Équitable Café. Là, l'OMNI lillois vous baladera dès 21h entre acoustique et électronique, actuel et passé, local ou étranger pour un melting-pot décomplexé, décrit comme avant tout cohérent, positif et entraînant.

Lyon

Lyon, en qualité de troisième ville la plus peuplée de France avec près de 500 000 habitants, offre un plateau royal pour l'événement majeur instigué par Jack Lang. Dès 19h, au Jardin des Chartreux, le Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes vous invite aux festivals des Inclassables pour célébrer le mélange des genres. Au programme : trad débridé, électro hip-hop, jazz abrasif et afrofuturiste. Si ces styles vous intriguent autant que nous, allez donc jeter une oreille.

De l'autre côté de la Saône, à la Gare Saint-Paul, ce sont les basses profondes d'une grande scène reggae/dub qui vous attireront peut-être. De 11h à 1h du matin (!), Livity Reggae Zion High foundation réveillera l'amateur de basses chaloupées qui sommeille en vous et promet quelques incursions ragga fort bienvenues.

Pas mal, mais un peu mou à votre goût ? On a ce qu'il vous faut. Rendez-vous au Périscope sur la Presqu'île pour le concert d'Infecticide, Sheik Anorak, 2 Boules Vanille et Sida. Ambiance do it yourself bordélique pour une soirée sous le signe du rock, le vrai, celui qui s'en fout de savoir si les groupes qui jouent font plus du garage punk ou de la synthwave.

L'électro sera également présente au Parc Sutter, là où les DJ sets de Thug Tieg, Solstice, Groovedge Posse, Tête de Tigre, MGR37 et Green Noise selecta devraient faire bouger sans efforts vos baskets. Le Green Noise Sound System, c'est son nom, attaque dès 16h et ne se terminera que tard, lorsque vos semelles gémiront d'épuisement. Poursuivez votre quête électronique avec Ludius, Idriss De, Exulte, Raoul Duke, Dtone, Pascal Roeder Place des Archives, de 15h à 23h.

Pour plus d'éclectisme, dirigez-vous Place Bellevue, là où la Maison de l'Écologie présentera le festival... Bellevue, où slam, rock, swing, jazz et jungle se côtoieront de manière harmonieuse (pas tous en même temps, les gars !) de 18h à 1h du matin. De tout, de tout, mais surtout de la musique.

Toulouse

La fête de la musique à Toulouse a fait du bruit début mai, mais pas forcément pour de bonnes raisons. Certains groupes, tels que Kid Wise, Sidilarsen ou encore Anaïs Constans, validés par l'ancien maire de Toulouse, ont vu leur programmation, place du Capitole, annulée par la nouvelle municipalité, provoquant la colère de ces artistes et de leurs fans. Mais comme la Fête de la musique est censée être un moment agréable et convivial, voici un rapide petit tour des évènements de la ville rose.

Pour commencer, place du Capitole donc. La nouvelle programmation propose une scène composée d'artistes locaux et émergents dans des styles de musique hétéroclites avec Houba Samba, un collectif percussionniste mixant rythmes brésiliens, salsa, rock et reggae, suivi de Les Gazelles, quatuor spécialiste de reprises punk, gospel et disco, puis Sing Sing My Darling, Lovely Bones et la DJ Céline Modiin.

Et pour ceux qui auraient bien aimé voir les Kid Wise place du Capitole, qu'ils se rassurent : ils seront présents quelques mètres plus loin pour un concert gratuit au Connexion Café.

À l'occasion du dixième anniversaire de la mort de Claude Nougaro, un groupe de Toulousains reprendra son répertoire dans le plus pur esprit jazz/brésilien, Coupe du Monde oblige. Mais si vous êtes plus hip-hop, rap et afro-soul, vous pourrez vous rendre au Rex de l'humour. Pour des sonorités plus rocks, il y aura, près de la fontaine Boulbonne, un concert de Alpaga pour un chant féminin envoutant sur fond de guitare. Et si vous vous sentez l'âme artiste, différents groupes amateurs de tous genres pourront profiter d'une scène ouverte rue Louis Plana.

Tout ça, ça se passe surtout en plein centre. Mais si on s'éloigne un peu, le quartier de Borderouge a prévu des animations toute la journée, profitant de l'inauguration en janvier dernier de sa nouvelle salle de concert Metronum, qui ouvrira ses portes à partir de 20h en commençant par des ateliers de danse africaine puis en accueillant le groupe star de Trinidad et Tobago, le Valley Harps Steel Orchestra.

Nantes

Dès 11h et jusqu'à 18h, les Nantais auront la possibilité de se plonger dans l'imaginaire de leur compatriote, Jules Vernes, grâce à Nautilus et la bande à Némo, pour un univers musical éclectique réalisé par une chorale. Si les chorales et les grands attroupements c'est votre truc et que vous aimez pousser la chansonnette sachez qu'à partir de 20h, la place Graslin devrait vibrer sous les voix des 3.000 choristes réunis dans le cadre du projet "Et si on chantait ensemble ?", autour d'un répertoire populaire.

Une scène jazz sera installée pour la soirée devant le Pannonica à partir de 19h pour un mélange blues, psyché et rock avec Kokomô, une fanfare jazz funk avec Slurp BB et plein d'autres improvisations jazzy toute la soirée. Pour entendre le groupe nantais Vilains Voisins et son trio guitare, basse et batterie pour un rock teinté de funk, rap, punk, métal ou encore pop, ça se passera devant le Caf'K jusqu'à 20h puis à partir de 21h devant le Fleming's.

Quant aux fans des sons électro, ils pourront danser dans le bar Le Duplex grâce à DJ Charly Bertet ou profiter à partir de 21h dans la Cour des 50 otages, du collectif de DJs nantais, Flanger & The Beas, qui concoctent des mix à base de funk, groove et d'électro. Et surtout apprécier à partir de 22h le son de six DJs, pour une ambiance funk, disco et house. Le mieux dans tout ça, c'est que ça se passe dans le mythique bar Le Nid qui fête ses deux ans, refuge de cet étrange oiseau mi-héron, mi-cigogne qui veille sur la ville depuis le 32ème étage de la tour de Bretagne pour une vision à 360° de la métropole, histoire de finir la soirée avec une superbe vue de Nantes by night.

Rennes

Rennes est peut-être la douzième ville de France en termes de population, son activité culturelle est connue pour être forte, variée et profondemment jeune. Il n'y a qu'à jeter un coup d'oeil à ses salles et évènements pour s'en rendre compte : les Transmusicales, l'Ubu, Rock & Solex ou encore le TNB. Pas étonnant donc qu'on vous partage sa Fête de la musique.

De 16 heures de l'après-midi à 2 heures du matin, différents lieux de Rennes crouleront sous les concerts : le Thabor, la Place du Parlement ou la Place Hoche seront occupés.

Si vous voulez une grande scène qui mélange les styles, il vous faudra aller du côté de l'Esplanade Charles de Gaulle. Avec du hip-hop, grunge ou électro, la scène du Centre Régional Information Jeunesse Bretagne se la jouera mélange des genres.

Côté musiques électroniques, deux possibilités : tout d'abord la Summer Session, qui se déroulera pour la 9ème fois au bar Le Chantier et au Square Hyacinthe Lorette. Place des Lices, on retrouvera le collectif Make Me Wet en plein centre de Rennes qui se veut le plus grand "dancefloor" de la ville. Des noms comme Kyrox, Eprohm ou Flipo, entre house, club et techno, seront de la partie.

Un article collaboratif écrit par Constance Bloch, Anaïs Chatellier, Théo Chapuis, Louis Lepron et Tomas Statius

Par Constance Bloch, publié le 20/06/2014

Pour vous :