Dix artistes s’emparent des murs d’une ancienne prison de Nantes

Des artistes redonnent vie à l’ancienne maison d’arrêt de Nantes.

À l’occasion du festival Le voyage à Nantes, l’ancienne maison d’arrêt se voit totalement recouverte de graffitis avec son exposition éphémère "Entrez libre". L’association de culture hip-hop Pick Up Production a demandé à une dizaine d’artistes de s’exprimer sur les murs de cette ancienne prison nantaise. C’est une atmosphère relativement lourde et angoissante qui se dégage dès les portes d’entrée. En effet, des énormes graffitis en noir et blanc, aux paysages apocalyptiques, recouvrent les murs qui accueillent les visiteurs. Les couleurs de l’extérieur contrastent avec celles de l’intérieur car une fois que l’on rentre au sein du bâtiment, c’est une explosion de couleurs vives que l’on découvre.

Publicité

Une exposition durant laquelle les artistes se sont pleinement investis car ils étaient "enfermés" en résidence durant 17 jours. Ces derniers avaient carte blanche, ayant pour seul mot d’ordre de retranscrire ce que le milieu carcéral leur évoquait. Un résultat estomaquant qui parvient parfaitement à retranscrire les maux et les angoisses que ce milieu peut éveiller chez certaines personnes. En revanche, les artistes n’ont eu accès qu’au bâtiment principal et à quelques annexes. En effet, l’exposition ne souhaite en rien faire du voyeurisme mais seulement permettre à des artistes de s’exprimer sur ce milieu, généralement méconnu mais qui suscite beaucoup de représentations dans notre imaginaire collectif. Cette exposition éphémère est accompagnée "de conférences et de données sur le thème de l’isolation, de la saturation et tous les états d’âme que peuvent ressentir les détenus", nous rapporte France Info.

Cette bâtisse datant de 1869, située en plein cœur de la ville de Nantes est vide depuis 2012 et sera démolie dès cette fin d’année 2017. Elle sera transformée à l’horizon de 2019, en un îlot de 12 600 mètres carrés qui regroupera 160 logements, une crèche et un parking souterrain de 400 places.

L’exposition éphémère est à découvrir jusqu’au 27 août et vous trouverez la liste complète des artistes ici.

Publicité

Publicité

Par Manon Baeza, publié le 24/07/2017

Pour vous :