Avant-première : "88888888" de Flavien Berger est encore plus hypnotique avec son clip

Flavien Berger est un petit prodige de la musique électronique française et exigeante. Mais c'est un chic type : il dévoile sa vidéo tourbillo-lucinatoire pour "88888888" chez Konbini. Et ce serait dommage de rater ça.

On ne vous apprend rien : il se passe quelque chose dans la musique du royaume de France. Aujourd'hui, faites la rencontre d'un musicien au son à la fois synthétique, poétique et (admettons-le) un chouïa intello.

Flavien Berger est un artiste parisien de 28 ans. Son premier album, intitulé Léviathan, est une petite gemme à savourer avec vos amis architectes après avoir écouté du Philip Glass toute l'après-midi pendant la lecture d'un bon bouquin de Thomas Hobbes. La majorité du disque sonne d'ailleurs un peu comme du Sébastien Tellier qui n'aimerait ni la plage, ni l'été.

Publicité

ghost_AndreaMontano&MarinePeyraud

Sa musique est si futée qu'elle n'est pas pour tout le monde, même si Léviathan n'a finalement pas grand-chose à voir avec le livre fondamental de philosophie politique du même nom écrit en 1651. En fait, Flavien est davantage versé dans la mythologie ; aussi son disque se veut-il une allégorie de ce monstre chimérique, de cette gigantesque créature digitale que notre société est devenue.

Aujourd'hui, nous sommes ravis de vous présenter son dernier clip pour le morceau d'intro, "88888888". Il est réalisé par Oscar Lhermitte, un type qui se décrit comme un designer multidisciplinaire résidant à Londres. La vidéo ne détonnerait pas dans une installation d'art conceptuel à Beaubourg ou bien à la Tate Modern – que notre gang d'architectes irait visiter le lendemain pour soigner la vilaine gueule de bois conséquente à sa petite sauterie.

Publicité

"88888888" a été tourné dans un parc d'attraction avec un "révolvographe", une machine inventée par le réalisateur. Ce bidule implique le fonctionnement d'un moteur rotatif et d'une caméra digitale montée sur un axe de rotation. L'engin tourne à l'allure de 30 rotations par seconde et la caméra filme 30 images par seconde, soit une révolution totale par image. La lentille est fixée au centre, donnant ainsi l'illusion de la création de cercles concentriques.

Oui, ça peut vous donner le tournis.

Flavien Berger : "88888888"

Publicité

Le 26 mai, Flavien Berger organise la release party de Léviathan au Point Ephémère. Be there or be square. En attendant, retrouvez-le sur Facebook ou Soundcloud, où son album est en écoute intégrale. Les architectes sont ravis.

Par Thomas Andrei, publié le 23/04/2015

Copié

Pour vous :