Pourquoi vous ne pouvez plus écouter Adèle sur SoundCloud

Adèle, MS MR ou Passion Pit ont été virés de SoundCloud dans la journée d'hier. La faute à une négociation avec la major Sony.

La monétisation des artistes sur la Toile est désormais un enjeu bien connu dans le milieu de la musique. Hier, Adèle, récemment passée sous le giron de Sony, a disparu des radars de SoundCloud. Terminée la possibilité pour ses 250.000 followers d'écouter "Rolling In The Deep", de pleurer sur "Someone Like You" comme d'avoir envie de revoir le dernier James Bond avec "Skyfall" : le service musical ne la propose plus.

Adèle sur SoundCloud, c'est fini (Capture d'écran SoundCloud)

Adèle sur SoundCloud, c'est fini (Capture d'écran SoundCloud)

Publicité

À l'origine de cette disparition soudaine, des négociations entre la major et le site qui ont pris une tournure négative. Dans le cadre de la consolidation de la version payante de SoundCloud (intitulée "On SoundCloud"), Sony a trouvé que les garanties de rémunération de ses artistes étaient trop faibles, y répondant par le retrait du repertoire d'Adèle, mais pas seulement : MS MR, Hozier, Miguel, Kelly Clarkson, Passion Pit et Leon Bridges sont aussi concernés par cette opération.

S'agit-il de représailles pures et simples pour mieux illustrer la fin de la discussion entre SoundCloud et Sony ou bien une stratégie visant à faire plier le service de streaming pour qu'il revoit ses prix à la hausse ? Aucune réponse pour l'instant d'après Billboard Magazine qui relaie l'information, les deux parties n'ayant pas encore communiqué.

On SoundCloud, c'est quoi ?

Le virage payant, SoundCloud l'a annoncé à la mi-août 2014. La start-up berlinoise, forte de 175 millions d'utilisateurs, prévoyait d'intégrer des publicités audio. Cette décision, comme le rapportait le New York Times, était réalisée "en réaction aux pressions de l'industrie". Normal, quand on sait qu'une bonne partie des premières écoutes de titres sont effectuées via le player SoundCloud, que ce soit un remix de Flume, le dernier titre de Lorde ou le nouveau single de Jamie xx.

Publicité

Avec une centaine d'accords conclus avec des maisons de disques, SoundCloud a déjà communiqué sur la somme d'argent reversée aux labels : 2 millions de dollars. À noter que le service de streaming gagnait en 2012 12 millions de dollars pour 20 de pertes.

Mais l'introduction des majors dans SoundCloud n'est pas seulement un enjeu financier. Elle implique aussi une politique de supression des titres ne respectant pas les droits d'auteur. Ainsi, SoundCloud s'est plié, depuis juillet 2014, à ce qu'Universal puisse supprimer, sans passer par SoundCloud, les morceaux ne respectant pas le copyright de ses artistes. Le loup est entrée dans la bergerie SoundCloud.

Par Louis Lepron, publié le 07/05/2015

Copié

Pour vous :