AccueilÉDITO

Après ses propos controversés sur Black Lives Matter, M.I.A. se retire du festival Afropunk

Publié le

par Camille Deutschmann

La rappeuse britannique M.I.A. a annoncé, le lundi 20 juin, qu'elle ne participerait pas au festival londonien Afropunk, en raison de sa position sur le mouvement américain Black Lives Matter.

Afropunk avait récemment annoncé que la rappeuse britannique inaugurerait la première édition londonienne du festival, qui se tiendra le 24 septembre à l'Alexander Palace. C'était sans compter sur la polémique dont la chanteuse fait partie. Plus tôt dans l'année, elle avait ardemment critiqué le mouvement Black Lives Matters sur Twitter, revendiquant des positions qui n'ont pas été du goût de tout le monde.

"C'est intéressant qu'en Amérique on se soulève pour parler du sujet de Black Lives Matter ['Les vies noires comptent', en français]. Ce n'est pas nouveau pour moi – c'est ce que Lauryn Hill disait dans les années 1990, ou Public Enemy dans les années 1980. Est-ce que Beyoncé ou Kendrick Lamar vont dire 'Muslim Lives Matters' ['Les vies des musulmans comptent'] ? Ou 'Syrian Lives Matters' ['Les vies des Syriens comptent'] ? Ou 'this kid in Pakistan matters' ['ce gamin au Pakistan compte'] ? C'est une question bien plus intéressante."

Beaucoup s'étaient insurgés de ces propos, au point de douter de la légitimité de la présence de M.I.A. dans le line-up de l'Afropunk, avançant que ses commentaires étaient "anti-black". L'artiste s'est expliquée dans une série de tweets, revenant notamment sur l'objet de la controverse :

"A#blacklivesmatter B#Muslimlivesmatter. Je ne suis pas musulmane. Mon commentaire ne visait pas Beyoncé. Ça portait plutôt sur comment on peut dire A et pas B en 2016... Mon questionnement concernait ce qu'on autorise à défendre sur les réseaux américains. C'était ma question numéro 1."

Lundi soir, à la suite de cette série d'accrochages, elle annonçait sur Twitter qu'elle se retirait du festival Afropunk :

Chargement du twitt...

Traduction : "Désolée, je ne fais pas Afropunk. On m'a dit de ne pas quitter ma file. Or il n'y a pas de file pour les 65 millions de réfugiés dont les files ont été explosées."

Cependant, Pitchfork atteste que M.I.A. fait toujours partie de l'affiche du festival, selon un représentant de la chanteuse. L'organisation d'Afropunk ne s'est pas encore exprimée sur le sujet.

À voir aussi sur konbini :