featuredImage

Pokémon GO : il quitte son job pour devenir dresseur à plein temps

Du jour au lendemain, Tom Currie, un Néo-Zélandais de 24 ans, a décidé de quitter son boulot pour faire le tour de son pays, à la quête des 151 Pokémon d'un jeu qui n'en finit plus d'étonner. 

tomcurrie ok

© Tom Currie/via Instagram

Qui sait, peut-être que dans quelques années dresseur de Pokémon sera un métier comme les autres. Blague à part, la folie générée par le jeu Pokémon GO va parfois beaucoup trop loin, comme dans le cas de ce mec qui a tout simplement décidé de claquer la porte de son job pour devenir dresseur à temps plein.

Il s'appelle Tom Currie, a 24 ans et vit en Nouvelle-Zélande. Équipé de son smartphone et, on l'espère, de l'attirail du parfait dresseur, il a quitté son boulot pour faire le tour de son pays pendant deux mois. Son but : les attraper tous. Soit 151 Pokémon, du Pikachu au plus rare, rapporte le Guardian.


"Je voulais vivre une aventure, a déclaré le jeune homme. Je travaille depuis six ans et cherchais désespérément une pause. Et Pokémon m'a donné la chance de vivre ce rêve." Et d'ajouter :

"L'expérience la plus passionnante à ce jour était à la plage de Sumner, dans la ville de Christchurch, qui est devenue un point chaud pour les chasseurs de Pokémon. Il y avait environ cent personnes là-bas. Et certaines d'entre-elles seraient habituellement enfermées chez elles et vraiment recluses. La chasse aux Pokémon les a emmenées dans le monde réel."

Après beaucoup de marche et peu de sommeil, Tom a pour le moment capturé 90 des 151 Pokémon que compte le jeu, dont un Draco, un Insécateur ou un Lippoutou. Son aventure a provoqué un engouement national. Le chasseur le plus populaire de Nouvelle-Zélande a même été approché par différentes sociétés de transport, lui proposant de l'emmener gratuitement dans des régions reculées du pays pour capturer les Pokémon les plus rares.

Vous pouvez suivre ses formidables aventures sur son compte Instagram.

Par Rachid Majdoub, publié le 18/07/2016