Plus de 900 jeux d'arcade cultes disponibles en ligne

Le site Internet Archive héberge plus de 900 jeux vidéo issus des bornes d'arcade, des années 70 à 90. Une madeleine de Proust au bon goût de nostalgie. Ouais.

Out Run, un classique de l'écurie Sega, bien avant que quelqu'un ait l'idée d'un hérisson bleu nommé Sonic (Crédits image : Sega)

Out Run, un classique de l'écurie Sega, bien avant que quelqu'un ait l'idée d'un hérisson bleu nommé Sonic (Crédits image : Sega)

L'atmosphère tendue, les joueurs fébriles, et toute cette ambiance qui sent la sueur et le bonbon acidulé. Le vigile qui fait son boulot de cerbère un peu trop sérieusement, les poches lourdes de ferraille, les regards des filles en coin, les coups de poing dans les machines... Si vous avez au moins mon âge, vous savez de quoi je parle : on a tous dans le cœur une salle d'arcade oubliée.

Publicité

Nostalgique ? Grâce au site Internet Archive, vous pourriez bien revivre ces instants de magie sur le web. Parmi ses fabuleux trésors (dont des milliers de films à télécharger gratuitement), la banque de données gigantesque du site recèle une collection de plus de 900 jeux issus des bornes d'arcade des années 70 aux années 90, à ouvrir et jouer directement depuis votre navigateur - d'ailleurs selon le site le plus indiqué d'entre eux serait Firefox, même si les autres ne subissent pas de contre-indication. C'est par ici, tiens.

Selon les quelques mots d'introduction du site, les jeux viennent de "l’âge du bronze du jeu vidéo, avec des écrans en noir et blanc et des sons simples, jusqu’à des jeux à plus grande échelle avec voix digitalisées, images et la musique".

Out Run, Atomboy, Indiana Jones...

C'est tout un univers fait de centimes de francs et d'infâmes chewing-gums au melon qui se remémorera à vous, surtout lorsque les noms des titres très années 80 que sont Astro Fighter, Space DungeonAtomboy, Tank Battalion, Space OdysseyChinese Hero, Tron, ou encore Tazzmania vous sauteront aux yeux (littéralement, pour certains d'entre eux). Pixels gigantesques, scénarios quasi-inexistants et bandes-sons insupportables au rendez-vous... Pas à dire, l'âge de bronze du jeu vidéo avait quand même un sacré bon goût.

Publicité

Personnellement, j'ai jeté mon dévolu sur le classique de Sega Out Run, grâce auquel j'avais emballé Jessica, 13 ans et demi – avant qu'elle me largue pour un blaireau qui faisait high score sur high score à Indiana Jones. Ca m'avait dévasté, à l'époque : j'ai bien mis une canette de Banga et trois Têtes Brûlées à m'en remettre.

Welcome To The Internet Arcade est à expérimenter par ici

Par Théo Chapuis, publié le 03/11/2014

Copié

Pour vous :