AccueilÉDITO

Des planches originales du génial Gotlib bientôt vendues aux enchères

Publié le

par Théo Chapuis

Fan de Gotlib ? Vous avez deux mois pour économiser et tenter d'acheter une planche originale du grand maître à la coccinelle. 

Quel gros con ce Hamster Jovial (Crédits image : Marcel Gotlib)

Le 13 décembre prochain, les plus grands fanatiques du neuvième art se retrouveront sans doute à la Maison de vente Millon. Et pour cause, selon une information exclusive du Figaro, c'est dans cette institution que se tiendra la première vente aux enchères de planches originales de Marcel Mordekhaï Gottlieb, dit Gotlib.

Incontestable parrain de la bande dessinée moderne, ce dessinateur prolifique et ingénieux cédera 15 lots issus de sa collection personnelle qui devraient embrasser un large éventail de sa carrière inspirée. Selon le quotidien, il s'agit d'œuvres datant "des années Pilote (1965- 1972), de la série des Dingodossiers puis la Rubrique-à-brac, à l'aventure Fluide Glacial (1975) en passant par la création de L'Écho des Savanes (1972-1975)". Du lourd.

On connait déjà quelques originaux prêts à trouver propriétaire : l'une des plus belles pièces est sans conteste la couverture du tome 4 de Rubrique-à-brac, un pastiche d'Orange Mécanique dessiné en 1973 – c'était également l'illustration utilisée pour l'affiche de l'exposition Les Mondes de Gotlib au Musée du judaïsme. Le journal annonce que ce dessin est estimé à 25 000 euros.

Mais aussi Gaston, Rahan, Corto Maltese et les autres

Par ailleurs, dans le détail, comptez également sur deux pages de garde du tome 2 de Rubrique-à-Brac de (1971) estimées à 18 000 euros, le gag en une page issu de RHÂÂ-GNAGNA , tome 2 (1977) estimé à 10 000 euros, Réunion de rédaction issu des Dingodossiers en deux pages estimé à 12 000 euros, ainsi que la couverture du tome 9 de Gai Luron intitulé Gai Luron n'engendre pas la mélancolie datant de (1981) pour 10 000 euros lui aussi – entre autres lots de légende.

Mais Gotlib ne sera pas le seul auteur de BD mis à l'honneur de la vente Millon ce jour-là : pour les plus nostalgiques, la maison d'enchères dispersera une trentaine de pièces de Rahan provenant de la collection familiale de Roger Lecureux et d'André Chéret, respectivement scénariste et dessinateur.

Une centaine de pièces de héros de la bande dessinée franco-belge comme Franquin, Jacques Martin, Jijé, Hugo Pratt, François Schuiten, Philippe Druillet ou Moebius seront également soumises à la vente. Le Figaro insiste d'ailleurs sur un ensemble du maître italien de la BD érotique, Milo Manara, constitué d'une série de 25 aquarelles inédites en grand format intitulée Et Milo créa Bardot. On les estime entre 18 000 et 20 000 euros.

À voir aussi sur konbini :