Photo : Veselin Malinov face à la mer

Face à la mer, il aurait pu mourir. Le photographe russe Veselin Malinov a capturé en janvier dernier les éléments déchaînés du côté Felgueiras. 

Veselin Malinov

En janvier dernier, le Portugal a connu l'une des catastrophes naturelles les plus importantes de son histoire. Des pluies diluviennes, un vent soufflant à près de 130 km/h et des vagues dont le déferlement semble avaler tout sur son passage. Des digues aux constructions de bords de mer.

Publicité

Plutôt que de se terrer chez lui, un grog à la main au coin du feu, le photographe bulgare Veselin Malinov a sorti son ciré jaune, son objectif et s'est posté face à l'océan pour voir d'un peu plus près la nature. Et quel a dû être son étonnement quand il a vu au loin d'ardis pêcheurs faisant face à des monstres d'écumes, comme si de rien n'était. C'est ainsi qu'il a décidé d'immortaliser la scène. C'est ainsi qu'est né la série de clichés qui nous intéresse ici-bas.

Plus que la force de l'océan en action, on s'attardera sur la forte identification que provoque la série. Ainsi la présence humaine sert les images du photographe pour les rendre d'autant plus frappantes. Pour avoir une idée de la taille des vagues d'abord (en comparaison de la taille ridicule des personnages). Pour stimuler l'imagination du spectateur s'interrogeant sur ce que l'on doit ressentir dans pareille situation. Le frisson probablement.

Veselin Malinov

Publicité

Publicité

Publicité

On vous conseille également : 

Par Tomas Statius, publié le 26/07/2013

Pour vous :