AccueilÉDITO

Après 9 ans de boulot, ces petits génies sortent leur propre jeu Pokémon

Publié le

par Juliette Geenens

Deux Américains (très) passionnés ont développé une version fan-made du jeu de Nintendo, disponible sur PC.

Ceci n'est pas le prochain jeu de Nintendo, mais bien un fan-made réalisé en neuf ans. (© Pokémon Uranium)

D'un côté, il y a les gens qui ont aimé Pokémon dans leur enfance, et qui aujourd'hui jouent à Pokémon GO avec tendresse et nostalgie ; de l'autre, il y a les fans hardcore. Comme JV et Twitch, deux anciens dresseurs, qui se sont improvisés développeurs de jeux vidéo pendant neuf années, afin de créer leur propre version, qu'ils ont baptisée Pokémon Uranium. Et ça n'a toujours pas été simple :

"Le plus dur a été de rester motivé. Mais nous adorons Pokémon, et depuis tout le temps qu'on travaille dessus, on est devenus plutôt bons dans ce domaine et on a adoré faire ça comme un hobby."

L'univers est incroyablement bien respecté et le travail sur ce nouveau monde on ne peut plus abouti. Le jeu ressemble à s'y méprendre aux versions de la troisième génération sorties sur les Game Boy de l'époque. "Il y a toujours un risque d'être accusé de plagiat quand on crée un fan-game," précisent JV et Twitch. Et pourtant, cela fait un moment que la version bêta existe sur PC sans que Nintendo ne se soit manifesté.

Ils ajoutent : "Nous ne touchons pas d'argent de toute façon, le plus important c'est que les gens puissent redécouvrir les joies du jeu qu'ils ont connu plus jeunes."

(© Pokémon Uranium)

(© Pokémon Uranium)

Plus de 100 nouvelles espèces à attraper !

Dans Pokémon Uranium, vous évoluez dans la région de Tandor, qui abrite 150 Pokémon totalement inédits, dont les trois starters, que les deux fans présentent sur leur site : Orchynx, un chaton de type plante/acier, Raptorch, un petit dinosaure de type feu/sol, et enfin Eletux, un cheval de mer de type foudre/eau.

Orchynx, le starter plante et acier, ou la caution kawaii. (© Pokémon Uranium)

Raptorch, le dino feu qui fait vachement penser à Reptincel... (© Pokémon Uranium)

Eletux, le cheval de mer, eau et électrique. Sans la description des créateurs du jeu, on n'aurait pas su identifier la bestiole. (© Pokémon Uranium)

Comme dans chaque jeu Pokémon, le joueur est confronté à une intrigue secondaire (lutter contre la team Aqua et la team Magma sur les cartouches Saphir, Rubis et Émeraude, par exemple). Étant indépendants, les deux développeurs ont pris la liberté d'écrire une histoire "plus sombre" et "moins conventionnelle", parce que, d'après eux,"c'est bien plus amusant." Le héros de la version Uranium doit donc combattre une menace nucléaire qui a contaminé certaines espèces de petits monstres, les transformant en type nucléaire.

Vous pouvez voir un aperçu du jeu dans le trailer ci-dessous. Pokémon Uranium est téléchargeable sur Internet juste ici et uniquement sur PC, pour le moment. Pas d'inquiétude pour les possesseurs de Mac, JV et Twitch travaillent actuellement sur une version compatible.

À voir aussi sur konbini :