Pearls Negras : à la rencontre des rappeuses des favelas brésiliennes

Plongée en vidéo dans la favela de Vidigal à Rio au côté du crew de rappeuses brésiliennes Pearls Negras, qui se confient sur leur vie, leurs inspirations et le regard des autres.

Le Brésil est plus connu pour ses favelas, son engouement pour le football et ses beautés à la plastique parfaite que pour ses rappeurs. Surtout si ce sont des filles. Et pourtant, le pays abrite certainement de nombreux talents passés sous silence, en témoigne un nouveau crew 100% féminin issu de la favela de Vidigal située à Rio de Janeiro, qui compte à son bord Mariana, Alice et Jennifer.

Ces trois adolescentes forment les Pearls Negras (les Perles Noires) et puisent leur inspiration dans la musique d'icônes comme Nicki Minaj ou encore M.I.A. "Les rappeuses ne sont pas très reconnues à Rio, on doit se battre pour se faire de la place", confiait Alice il y a quelques semaines à Rolling Stone. Elle ajoutait :

Publicité

Nos chansons parlent de beaucoup de choses différentes, comme l'amour, les fêtes mais aussi ce qu'il se passe dans notre société, notre vie et de là où on vient. Les gens aiment notre musique car Vidigal est un endroit avec beaucoup de talents, dans la danse et la musique. On a des actrices, des chanteuses... un peu de tout.

Dans une vidéo réalisée par Nowness, elles se confient sur leur vie dans les favélas et le regard des autres. "Au début on nous prenait pour des filles bizarres, les gens nous harcelaient. (...) Ils nous disaient "vous êtes horribles et vos vêtements ne vont pas ensemble". Mais aujourd'hui, ils commencent à reconnaître notre travail.  J'ai remarqué que les gens nous complimentent quand on rappe."

Les trois filles ont sorti cette année leur Biggie Apple Mixtapeaccompagnée de plusieurs clips plutôt bien ficelés. La prochaine mixtape du trio devrait sortir le mois prochain accompagnée de plusieurs dates de concert européennes et américaines. Parabéns meninas.

Publicité

Par Constance Bloch, publié le 19/06/2014

Pour vous :