AccueilÉDITO

Le "Shut Up" de Stormzy a un an : retour sur ses punchlines incontournables

Publié le

par Trudy Barry

"Oi rudeboy, Shut up !"

Lorsque Stormzy s'est mis à rapper dans un parc au début de l'année passée avec l'intention d'enregistrer un freestyle, il ne s'attendait certainement pas à ce que sa chanson rencontre le succès qu'elle a connu.

(Gif: Youtube/Trudy Barry/Konbini)

Le clash n'est pas un genre nouveau dans le monde du rap, surtout dans la grime. Dizzee Rascal et Crazy Titch se cherchaient déjà en 2003. Mais avec la grime qui connaît un regain général de popularité, et Stormzy lui-même qui est en train de revenir sur le devant de la scène, le public a particulièrement accroché avec cette chanson dont Stormz a fini par enregistrer une version studio. Il y a même eu de la pub pour essayer d'en faire la chanson numéro un pour Noël.

Aujourd'hui ça fait un an que le freestyle original est sorti et nous avons choisi quelques-uns des passages les plus remarquables de la chanson, histoire de vous rappeler à quel point elle est originale et géniale.

"Ils prennent les sentiments, moi je prends les corps"

"Prendre des sentiments", c'est pas terrible vous savez?

"Ils boivent du Baileys, moi je bois comme un trou"

Alors pour être honnête, je ne vois pas ce qui cloche avec le Baileys, c'est délicieux. En revanche, ça doit être moins sympa de boire la marque que boit le rappeur, du Courvoisier.

"Toutes mes ex-copines me courent après"

Rien ne rendra votre ennemi plus jaloux que l'idée que vous ayez plus de succès que lui auprès des filles.

(Gif: Youtube/Trudy Barry/Konbini)

"Un chocolat chaud et un panini, et c'est parti"

Un vrai déjeuner de mauvais garçon.

"Si tu ne m'apprécies pas, va te cacher"

Le rap en général, et la grime en particulier, mise beaucoup sur la confiance en ses capacités. Et on peut dire que Stormzy est un garçon qui a plutôt confiance en lui.

"Qui a des Rizla et un carton ? J'ai envie de m'en rouler un"

Une défonce classique.

(Gif: Youtube/Trudy Barry/Konbini)

Retrouvez la vidéo originale dans toute sa splendeur ci-dessous:

Traduit de l'anglais par Erika Lombart

À lire -> Stormzy découvre Tokyo avec Adidas

À voir aussi sur konbini :