AccueilÉDITO

Les origines des noms des Pokémon expliquées par le traducteur français

Publié le

par Arthur Cios

Libération a sorti une incroyable interview interactive de Julien Bardakoff, le traducteur français des noms des 151 premiers Pokémon, entre étymologies japonaises et petites anecdotes.

À l'occasion des 20 ans de l'une des meilleurs franchises de jeux vidéo de ces dernières années, Libération a eu la très bonne idée d'aller discuter avec Julien Bardakoff pour qu'il raconte comment il a traduit les noms des 151 premiers Pokémon.

Dans une interview pour 20 Minutes, ce dernier racontait travailler au départ pour Nintendo en tant que "hotliner" en 1995. Puis, lorsqu'un poste de traducteur s'est libéré, il a commencé à travailler sur des jeux de Super NES et autres avant de réussir à convaincre la maison mère de traduire en partie le jeu Pokémon. Un travail de longue haleine, qu'il explique en détails à Libération.

Avec des fiches correspondant à l'intégralité du Pokédex de la première génération, vous trouverez les commentaires du bonhomme expliquant les noms japonais, les raisons de ces traductions et une flopée d'anecdotes toutes plus intéressantes les unes que les autres. On y apprend par exemple qu'on ne prononce pas le "s" final de Roucoups ou que Kabuto est le nom d'un casque militaire japonais qui ressemble au pokémon homonyme.

Plongez vous donc dans ce Pokédex interactif qui risque de vous faire perdre pas mal de temps.

À voir aussi sur konbini :