Gal Gadot est la dernière à camper Wonder Woman (© DC Comics / Warner)

L'ONU nomme Wonder Woman ambassadrice pour l'émancipation des femmes

Une bonne manière de fêter les 75 ans de la plus célèbre des super-héroïnes.

Gal Gadot est la dernière à camper Wonder Woman (© DC Comics / Warner)

Gal Gadot est la Wonder Woman actuelle sur grand écran. (© DC Comics/Warner)

En décembre 1941, les lecteurs, à l'époque assez peu nombreux, de comics ont découvert un nouveau personnage, féminin cette fois : Wonder Woman. Cette Amazone arrivée un peu par hasard chez les yankees va commencer à combattre le mal, et devenir petit à petit une icône populaire au même titre que Batman, Superman et tous les autres.

Publicité

Quelle plus belle manière de fêter ses 75 ans que de lui offrir le statut honorifique d'ambassadrice des Nations unies pour l'émancipation des femmes ? Cette initiative marque le lancement d'une campagne "pour l’égalité des sexes et l’émancipation de toutes les femmes et les filles".

Le site spécialisé Comic Book Ressources nous apprend ainsi que le 21 octobre prochain, une cérémonie se tiendra au siège de l'organisation à New York, présidée par Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU. Plusieurs invités surprises seraient de la partie, comme Diane Nelson, présidente de DC Entertainment, mais aussi Lynda Carter (l'ancienne Miss America 1972 qui interpréta quatre ans durant l'héroïne à la télévision) et peut-être Gal Gadot.

Si le symbole est important, Mashable nous rappelle assez justement que ce genre de nomination n'est pas unique puisqu'il y a quelques mois, Red, le petit oiseau rouge et rond d'Angry Birds, était nommé ambassadeur honoraire pour l'action climatique.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 12/10/2016

Copié

Pour vous :