AccueilÉDITO

On en sait plus sur la Switch, la nouvelle console de Nintendo

Publié le

par Louis Josse

Jeux, prix, fonctionnalités... la conférence de Nintendo à Tokyo nous en a appris un peu plus sur le nouveau bébé du constructeur japonais, la Switch. 

La communication millimétrée de Nintendo autour de sa nouvelle console suit son cours. Malgré une belle démonstration chez Jimmy Fallon en décembre, de nombreuses interrogations demeuraient. Des questions auxquelles une grande conférence à Tokyo, dans la nuit du 12 au 13 janvier, a apporté des réponses qui vous feront sauter de joie... ou non.

Les révélations les plus importantes sont évidemment celles concernant la date de sortie et le prix de la console. On imaginait une commercialisation avant le 31 mars, ce sera finalement le 3. Une sortie conjointe à celle du nouveau Zelda, intitulé "Breath of the Wild", comme on vous le disait ici. Le prix, en revanche, est peut-être la moins bonne surprise : initialement espéré autour de 200 euros, il sera finalement de 29 980 yens au Japon (soit 245 euros). Néanmoins, un point d'interrogation demeure quant au prix européen – Nintendo ne l'a pas communiqué –, mais on l'imagine difficilement inférieur à 329 euros, le chiffre annoncé par Micromania et Amazon.

Jusqu'à huit joueurs en local

En termes de fonctionnalités, Nintendo a expliqué en long et en large ce qui attend les joueurs. Au-delà des trois modes d'utilisation de la console (mode portable, écran posé sur une surface, ou directement sur votre télé) qui avait déjà été dévoilés, on en sait un peu plus sur les modes pour le multijoueur. En ligne, Nintendo parle d'un forfait mensuel payant, comme cela se fait chez ses concurrents Xbox (10 euros) et Playstation (7 euros). En local, jusqu'à huit joueurs pourront s'amuser avec leur Switch respective, l'un des points forts de cette nouvelle console.

Reste que la barre symbolique des 300 euros pourrait en décourager certains, surtout que l'exclusivité de plusieurs nouveaux jeux de la Switch sera partagée avec la Wii U, qui pourrait ainsi connaître une seconde jeunesse. En outre, la nouvelle venue ne semble pas être au top en ce qui concerne la batterie : entre 2 heures 30 et 6 heures, selon l'utilisation, ce qui pourrait s'avérer un peu juste.

Quoi de neuf côté jeux ?

Si Nintendo a annoncé que 80 jeux étaient aujourd'hui en développement dans le but de garnir le catalogue de la Switch, tous ne seront évidemment pas disponibles dès la sortie de la console. Parmi eux, plusieurs que nous avons pu tester en avant-première : Mario Kart 8 Deluxe, qui sera disponible fin avril et s'annonce comme une valeur sûre ; Splatoon 2, la suite du très fun jeu de conquête de territoire à coup de peinture colorée, prévue pour l'été prochain ; Arms, jeu de boxe délirant et nouveauté attendue au printemps ; et enfin la merveille éblouissante qu'est The Legend of Zelda : Breath of the Wild.

La nouvelle aventure Zelda devrait satisfaire les premiers possesseurs de la console. Mais certains s'inquiètent déjà du manque de jeux, alors qu'il faudra attendre l'arrivée d'autres gros titres (FIFA, Skyrim, Minecraft ou encore Xenoblade Chronicles 2) et quelques anciens jeux remasterisés, à l'image de Sonic Mania. Sans oublier le très (très) attendu Super Mario Odyssey, pas dispo avant fin 2017. 

Ces bémols font-ils déjà de la Switch un potentiel flop ? Ce serait pousser le bouchon un peu loin. Il n'empêche que la nouvelle console de Nintendo n'a pas réellement le droit à l'erreur, quatre ans après le lancement raté de la Wii U.

À voir aussi sur konbini :