AccueilÉDITO

Odezenne conclut sa belle année avec le clip fort d'"Un corps à prendre"

Publié le

par Rachid Majdoub

Peut-être le meilleur clip du groupe bordelais, ou du moins leur plus personnel livré jusqu'ici.

600 plans pour un clip émouvant. Réalisé par Romain Winkler, fidèle à Odezenne depuis la vidéo de "Tu pu du cu" parue il y a cinq ans jour pour jour, ce film rétrospectif habille de belles images "Un corps à prendre", titre à la prod' lumineuse extrait de Dolziger Str. 2, troisième album du groupe sorti le 13 novembre 2015.

Depuis, le groupe bordelais en a encore parcouru, du chemin, au cours de cette belle année soldée par une grosse tournée dans les quatre coins de la France et en Europe, plusieurs clips dont trois ce dernier mois avec le surréaliste "Boubouche", le contemplatif "Cabriolet" et le poétique "Matin".

"Un corps à prendre", fait d'archives qui racontent au plus près d'Odezenne son année 2016, les rejoint juste ici :

Konbini | On sent le temps qui passe dans ce clip et une impression de bilan s'en dégage, t'en penses quoi toi ? 

Alix | Odezenne a commencé dans le placard de ma chambre, c’est là qu'on enregistrait. On avait mis les tapis marocains du salon sur les murs. On n'aurait jamais pu imaginer ni souhaiter faire autant de tracks, que des gens écoutent notre son, qu’il se déplacent pour nous voir les jouer.

Et je parle même pas des rencontres qu'on a faites depuis, tous ces gens brillants dont Romain fait partie, qui sont habités par des visions du monde singulières. Ça fait du bien de les côtoyer, de confronter nos idées, de créer avec eux et de boire. Le début du texte de la chanson résume parfaitement notre sentiment actuel: 'rien de plus tout (nous) va.'

À voir aussi sur konbini :