AccueilÉDITO

Le nouveau radar de Pokémon Go est une bonne et mauvaise nouvelle pour les joueurs

Publié le

par Arthur Cios

Seuls quelques chanceux ont eu accès à la version d’essai du nouveau Pokéradar (© Jackson Palmer / Twitter)

La nouvelle mise à jour ne rend pas tout le monde heureux.

Seuls quelques chanceux ont eu accès à la version d'essai du nouveau Pokéradar. (© Jackson Palmer/Twitter)

La première mise à jour de Pokémon Go proposée il y a quelques jours avait fait enrager les joueurs, en enlevant le système de pas et de proximité dans le radar. Niantic a donc essayé de rectifier le tir, mais l'essai ne va pas faire que des heureux. Explications.

La plupart des utilisateurs n'ont plus de doublons — adios les huit Rattata, et ont des brins d'herbe derrière le Pokémon présent sur ledit radar. Pourquoi ? On n'en sait pas encore plus. En revanche, certains ont eu la surprise de voir une toute autre configuration. Pour ces derniers — un petit groupe comme l'a expliqué l'équipe de développeurs sur Facebook –, les créatures sont présentées devant les Pokéstops correspondant à l'endroit où ils se trouvent.

Pour mieux comprendre comment exploiter l'outil, un des "élus" a dévoilé sur Twitter une vidéo repérée par Mashable révélant un peu le pourquoi du comment, à savoir qu'en sélectionnant le Pokéstop en question, le jeu montre où le petit monstre se trouve précisément.

Trop simple, trop précis

Seulement voilà, il y a toujours des personnes mécontentes. En dehors des gens frustrés de ne pas avoir accès au radar, d'autres avancent que le gameplay devient "trop simple" — parfois les mêmes que ceux qui criaient au scandale avec la suppression des pas. Tout cela ressemble effectivement à une sorte de Pokévision intégrée au jeu, en plus précis et facilitant un peu les choses. Surtout que l'on ne sait pas comment cela se passe quand plusieurs Pokémon sont présents dans le même lieu, à cause d'un leurre par exemple.

Surtout, de nombreux commentaires traduisent une peur de ne pas pouvoir exploiter l'option pour ceux n'habitant pas près de Pokéstops, soit une grande partie des joueurs. Il pourrait s'agir d'une stratégie de Niantic pour pousser les apprentis dresseurs à aller vers des zones plus fournies. Surtout, rien n'indique que les Pokémon ne seront pas présents ailleurs avec un système de pas ou autre. Enfin, encore une fois, il ne s'agit pour l'instant que d'un essai. Rien d'officiel, donc soyons patients et continuons notre quête intarissable — enfin, ça dépend pour qui.

À voir aussi sur konbini :