Vidéo : cet extrait explique pourquoi Lady Gaga a enterré son clip

Des extraits du dernier clip de Lady Gaga ont été dévoilés. Derrière ces quelques images volées, l'histoire d'un visuel qui ne verra jamais le jour. Explications.

Lady Gaga est en chute libre : alors qu'elle est obligée de s'en tenir en France à deux dates au Zénith au lieu d'une date unique au Stade de France (comme c'était le cas en 2012), la chanteuse américaine n'a vendu que trois millions d'exemplaires de son dernier album Artpop dans le monde. Pour comparaison, The Fame, son premier essai solo, s'était écoulé à 12 millions d'exemplaires. En France, seuls 56.000 exemplaires de Artpop ont trouvé preneurs, selon des informations de RTL.

Résultat, après s'être dénudée pour Marina Abramović ou V Magazine, Lady Gaga a décidé de refaire parler d'elle, à l'aide d'un nouveau clip. On est en septembre 2013. À la réalisation, Terry Richardson, photographe de 49 ans. Le titre du clip ? "Do What U Want". En featuring, R Kelly. Le statut de ce visuel se veut NSFW.

Publicité

Mais son caractère est plus sulfureux que quelques corps dénudés à l'écran. Il illustre une histoire de docteur qui propose de soigner sa patiente. Dans une vidéo dévoilée par le site américain TMZ, on est témoin d'une discussion entre R. Kelly qui joue le docteur, et Lady Gaga, la patiente. Cette dernière lui demande si elle sera capable de marcher un jour.

Et le chanteur de lui répondre :

Oui, si tu me laisses faire ce que je veux avec ton corps. Je vais te droguer et quand tu te réveilleras, tu seras enceinte.

Publicité

Premier point : cette phrase est purement la description d'un viol. Deuxième point : derrière la caméra, il y a un certain Terry Richardson, dont les photographies sont aussi connues que les agressions sexuelles dont il a été accusées. La dernière accusation en date provient de Charlotte Waters, une ex-mannequin de 24 ans.

Publicité

Avec ce cocktail explosif et glauque, pas étonnant que le visuel ait finalement été enterré par la chanteuse. Filmé en septembre 2013, il aurait dû sortir en décembre dernier. Lady Gaga a donc préféré, au regard des accusations portées à l'encontre de Terry Richardson et du scénario douteux de son nouveau clip, d'arrêter les frais ici. En 2013 avait été lancé une pétition sur le site Change.org. Elle priait les marques de ne plus demander les services du photographe controversé.

Par Louis Lepron, publié le 20/06/2014

Pour vous :