Le fantôme de Notorious B.I.G dans un cartoon

Au fil des années de nombreux projets cinématographiques ou autres ont été mis sur pied autour de la vie de Notorious B.I.G. Cette fois-ci ce sont ses enfants qui s'y collent avec une idée de dessins animés. 

Notorious B.I.G

16 ans déjà et pas un jour sans pleurer la mort d'un des plus grands rappeurs de tous les temps (une performance à noter puisqu'il n'a sorti qu'un album de son vivant et un autre posthume). Notorious B.I.G est parti trop tôt, il n'y a pas de doute. Sa musique continue d'habiter nombre de passionnés et de hanter le hip-hop de manière générale.

Publicité

Plus qu'une référence purement musicale il est devenu un mythe, une icône sur le piedestal de la pop culture.

House of Wallace : Notorious B.I.G en ectoplasme

Et d'une certaine manière, on peut penser que le projet de ses enfants CJ (16 ans) et T'yanna (19 ans) tombe sous le sens. Quoi de plus symbolique que de construire une série autour du personnage de leur père, non pas en chair et en os mais ectoplasmique. Peu d'informations ont filtré pour le moment sur la trame de cette série qui devrait s'appeler House of Wallace.

Publicité

Juste que les deux personnages principaux porteront le nom des deux enfants de Notorious B.I.G, que la création se centrera en partie autour du studio d'enregistrement du rappeur défunt à New York et que Christopher Wallace apparaitrait comme un gentil fantôme donnant des conseils aux protagonistes pour faire leur chemin dans ce monde de bruts.

À propos de l'idée majeure du "show", les enfants Wallace commentent :

Ce projet est une grande opportunité pour nous de faire le pont entre nos parents, qui adorent sa musique, et les enfants et les jeunes adultes qui n'étaient pas en âge de l'apprécier

Publicité

Réalisée par le studio Ossian, la série serait en développement. On annonce également des guests stars issus du G.A.M.E ainsi que de nombreuses reprises des classiques de Biggie Small. Pour autant une inquiétude subsiste dans ce torrent de bonheur et de hip-hop dont on espère la sortie imminente.

Si une grande partie des péripéties seront centrées dans le studio d'enregistrement de Brooklyn, c'est parce que CJ et T'yanna auront en partie comme dessein de perpétuer tant bien que mal l'oeuvre pionnière et légendaire de leur père en enregistrant notamment des jingles commerciaux. Dès lors, on peut s'inquiéter de la dérive mercantile d'une telle entreprise. Et conclure peut être à l'unique teneur commerciale de cette série : CJ et T'yanna seraient-ils en manque de liquidités ?

L'avenir nous le dira.

Publicité

On vous conseille également :

Source : The Guardian

Par Tomas Statius, publié le 18/03/2013

Copié

Pour vous :