Par Sophie Laroche

Le trio de Young Money Entertainment se reforme le temps d'un clip majestueux.

En mars dernier, Nicki Minaj sortait trois morceaux inédits dont le provocant "No Frauds" dont elle dévoile aujourd'hui le clip. Un morceau inspiré par sa rivale Remy Ma, avec laquelle elle a pris l'habitude de régler ses comptes par chanson interposée, que la Barbie du rap interprète avec ses deux collègues Drake et Lil Wayne, ressuscitant le label Young Money Entertainment, au sein duquel évoluaient les trois artistes avant que Drake ne fonde OVO.

Dans "Make Love", son précédent duo avec Gucci Mane, Nicki Minaj provoquait déjà Remy Ma avec sa punchline "Pour être la reine du rap, tu dois vendre des albums." Avec le clip de "No Frauds", elle lui prouve par l'image qu'elle est bien la reine du rap, investissant pour l'occasion Londres, capitale royale par excellence. Parée comme à son habitude de tenues renversantes, elle se rend tour à tour dans les clubs de la ville avec Drake puis dans son fief américain où elle trône aux côtés de Lil Wayne qui, lui, n'a pas été autorisé à se rendre en Angleterre.

Un clip majestueux, réalisé par Benny Boom, auteur du très attendu All Eyez on Me, le biopic sur Tupac. Nicki Minaj n'a pas hésité à définir ce clip comme "iconique", estimant que c'est "la meilleure vidéo qu'elle ait jamais sortie" :

"No Frauds" apparaîtra sur le prochain album de Nicki Minaj, dont on ne connaît pour l'instant ni le titre ni la date de sortie. La rappeuse a par ailleurs annoncé la diffusion prochaine d'un court-métrage réalisé par le duo de photographes de mode Mert & Marcus qui viendra illustrer son morceau "Regret in your Tears", dont elle a déjà révélé quelques extraits sur les réseaux sociaux.