AccueilÉDITO

New York, premier État à supprimer les frais d'admission à l'université pour les moins fortunés

Publié le

par Chayma Mehenna

CUNY Wikimedia Commons/Гатерас

Grâce au gouverneur Andrew Cuomo, New York devient le premier État dont l'accès aux universités publiques est gratuit. Enfin, pour une partie de la population uniquement. 

©CUNY (Wikimedia Commons/Гатерас)

D'après le média CNN, l'État de New York sera désormais le premier à supprimer les frais d'admission à l'université pour un certain nombre d'étudiants. Le gouverneur Andrew Cuomo a ainsi mis en place un programme d'aide destiné à près d'un million d'étudiants issus de familles new-yorkaises de classe moyenne. Avec un budget évalué à 163 millions de dollars, la bourse intitulée "tuition-free Excelsior Scholarship" concernera ceux dont le montant du foyer fiscal s'élève à moins de 100 000 dollars par an (dans les 94 300 euros) puis 110 000 dollars (environ 104 000 euros) l'année prochaine et 125 000 dollars (environ 118 000 euros) en 2019.

C'est en janvier qu'a été proposé ce projet qui vient d'être approuvé par l'assemblée et le sénat le week-end dernier. Seules sont concernées les universités publiques City University of New York et State University of New York et leur divers campus. Les prix moyens pour s'y inscrire s'élèvent à 6 500 dollars par an (environ 6 125 euros) pour les cursus de 4 ans d'études et 4 350 dollars par an (à peu près 4 100 euros) pour les cursus de 2 ans d'études.

Il faudra tout de même que les étudiants qui reçoivent cette aide soient assidus et obtiennent leur 30 crédits par an. Ils devront aussi rester et travailler dans l'État de New York pour une période de 2 à 4 ans (la durée équivalente à leur cursus universitaire), une fois leur diplôme obtenu. Sans cela, la bourse sera automatiquement convertie en un prêt étudiant.

À voir aussi sur konbini :