Neil Young livre trois versions de son nouveau single "Who's Gonna Stand Up ?"

Neil Young est un mec occupé. À 68 ans, le daron de la folk canadien mène toujours sa barque tranquillou, entre copinage stylé avec Jack White au service du vinyle et projets solo. Il a même pris le temps de divorcer de Pegi, sa femme avec laquelle il a partagé 36 ans de vie commune.

Tout ça c'est très bien, mais ce qui nous intéresse ici, c'est que Neil Young n'ait posé ni sa guitare ni sa jolie plume. En novembre sortira chez Reprise son prochain album, Storeytone. Pour ce nouveau disque, le Loner s'est adjoint les services d'un orchestre, comme il l'avait annoncé auparavant auprès de Billboard.

Je veux enregistrer un disque avec un orchestre à part entière, live. Un enregistrement mono avec un seul micro. Je veux faire ce truc où on enregistre vraiment tout ce qui se passe, avec un unique point de vue, les musiciens plus ou moins proches, de la façon dont c'était fait dans le passé. Pour moi, c'est un défi d'obtenir ce son incroyable, tu ne peux pas le reproduire autrement. Donc voilà, c'est ça que je veux faire.

Publicité

Et il l'a fait. Mieux : pour nous prouver qu'il n'est pas encore à remiser dans le tiroir "vieux hippies fatigués" de sa génération, tonton Young dévoile trois versions de son premier single "Who's Gonna Stand Up ?". La première est un live acoustique ; la seconde est jouée live également, mais avec le Crazy Horse, son live band habituel ; et la troisième est cette fameuse version orchestrale. La retraite est encore loin.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 26/09/2014

Copié

Pour vous :