AccueilÉDITO

Vidéo : des génies ont créé une version multijoueur de Super Mario 64

Publié le

par Benjamin Benoit

Trois petits malins sont en train de finaliser cette nouvelle version jouable en ligne.

Super Mario 64 est l’un des plus gros objets de nostalgie de l’histoire du jeu vidéo. Cette cartouche iconique de la Nintendo 64 continue à faire parler d’elle. Plus de 20 ans après sa sortie, le jeu est toujours trituré et bidouillé, et les records de speedrun (un véritable sport international, qui montre que tous les moyens sont bons pour voir la conclusion du jeu le plus vite possible) ne cessent de tomber… ce qui implique la création de nouvelles techniques et la recherche de bugs à exploiter. L’autopsie de Super Mario 64, c’est tout un art.

Mais pourquoi déconstruire un vieux jeu, quand on peut lui apporter de nouvelles fonctionnalités ? C’est possible grâce aux rom hacks, des versions modifiées de copies digitalisées – et, vous vous en doutez, illégales – du jeu. Trifouillez quelques lignes de code et vous vous retrouvez avec un Mario qui saute 15 fois plus loin, des couleurs inversées ou un personnage d’une autre série qui collecte des étoiles à la place du plombier.

Trois joueurs assidus, Kaze Emanuar, Melonspeedruns et Marshivolt, ont poussé le concept un peu plus loin. Une version piratée du grand classique de 1996 proposait déjà de jouer à deux sur la même partie, bouleversant le cœur du jeu. Avec Super Mario 64 Online, les trois compères le transforment en jeu en ligne massivement multijoueur, puisque 12 personnes peuvent rejoindre la même partie – et créer un joyeux bazar. La vidéo ci-dessus montre un panel des types de situations que cela provoque, ainsi que l’état d’avancement du projet.

Mario 64 n’est, de toute évidence, pas conçu pour plus d’une âme. Waluigi, Luigi, Peach, Wario et Toad – dont les fins connaisseurs reconnaîtront les modèles issus de la saga Mario Party – n’ont pas grand-chose d’autre à faire que de s’entrechoquer et se tabasser jusqu’à ce que mort s’ensuive. Tous ont des caractéristiques physiques qui correspondent à leurs attributs habituels : Peach peut flotter quelques instants, et Toad peut foncer devant lui comme s’il n’y avait pas de lendemain. La principale préoccupation des testeurs ? Passer en mode Battle Royale, bien sûr. Il n’y a pas assez d’étoiles pour tout le monde dans ce château, et pour survivre il faut donc… faire la bagarre. Un projet amusant, mais qui pourrait ne pas voir totalement le jour : Nintendo a la réputation d’être très agressif avec les projets de fans et les versions hackées de ses jeux phares…

À voir aussi sur konbini :