featuredImage

Michel Gondry va ouvrir une "Usine de films amateurs" en 2016

Hier, lors d'une conférence de presse à Aubervilliers, Michel Gondry a annoncé qu'il comptait y ouvrir une structure pour les réalisateurs amateurs en 2016.

michel gondry

Michel Gondry sur le tournage de "The Green Hornet"

Hier, lors d'une conférence de presse à Aubervilliers,  Michel Gondry a annoncé sa volonté d'implanter une structure dédiée aux réalisations de cinéastes amateurs dans cette ville de Seine-St-Denis en 2016. Depuis trois ans, le réalisateur d'Eternal Sunshine Of The Spotless Mind et plus récemment de l'Ecume des jours a imaginé un concept : l'Usine de films amateurs. En mettant à dispositions des cinéphiles des caméras, décors et costumes gratuitement, le cinéaste souhaite encourager la création et les réalisations originales. Son initiative a donné lieu à une série d'expositions et d'ateliers à travers le monde, comme en 2011 au Centre Pompidou. Le réalisateur explique :"Ce projet a marché dans le monde, mais toujours dans un temps restreint, et je souhaitais le pérenniser."

Comme le rapporte Première, le réalisateur de 51 ans a donc signé un accord avec la mairie d'Aubervilliers pour rénover une usine de 1500 mètres carrés et remodeler l'espace pour y accueillir de nombreux décors. Il raconte :

C'est comme un parc d'amusement, les gens pourront venir faire des films, faire émerger leur créativité. C'était important pour moi que ce soit gratuit. [...] Quand on va au-delà du périph, il y a moins de musées, de cinémas, de théâtres, mais beaucoup d'énergie, de jeunes, d'envie.

Contrairement à la Cité du Cinéma de Luc Besson située à quelques kilomètres, Michel Gondry précise qu'il ne s'agira "pas d'une école de cinéma" mais d' "un système qui tend à démontrer que la créativité existe partout. J'ai plus envie de voir le film que va faire le patron du café du coin que celui d'un élève d'école de graphisme".

Les travaux devraient commencer en septembre 2015 et si le calendrier est respecté, le lieu devrait ouvrir au public en mai 2016. A noter que cette année, on devrait découvrir le documentaire de Gondry sur Noam Chomsky, et que le réalisateur sera le mois prochain dans le jury du 64ème Festival de Berlin.

Par Constance Bloch, publié le 15/01/2014

Copié